Acquisition de pièces de rechange par Sonatrach :Des achats estimés à 415 millions de dollars en 2017
Search
Dimanche 21 Juillet 2019
Journal Electronique

Le directeur de la division maintenance auprès de la Sonatrach,  intervenant, lors des journées d’information sur «  les opportunités pour les entreprises algériennes » dont les travaux se sont clôturés , Lundi 10 Septembre , au CIC en présence du PDG Abdelmoumen Ould Kadour, a affirmé   que « l’intégration en matière de fabrication de pièces de rechange a été au centre des débats depuis longtemps  mais malgré la volonté affichée les résultats escomptés sont encore loin  ».

Wassila Ould Hamouda

Sonatrach, a-t-il ajouté,  « propose une approche pour booster l’identification et le lancement de projets pour   augmenter  l’achat de pièces de rechange fabriquées localement  ».  Le responsable a fait savoir que la   consommation d’achat annuel de pièces de rechange   a été estimée en 2017, à  49 milliards de DA (415 millions de dollars)  pour un nombre de 160 000 articles.  Le stock  de la Sonatrach  est de l’ordre de 700 000 articles. « un stock assez important », a-t-il dit.  Oulhadj a expliqué que de  2015 – à 2017 la consommation moyenne des achats est estimée à   390 millions  de dollars par an dont plus de 50% acquis en dinars. « Mais  beaucoup moins de 5% des achats sont  de contenu local. La grande partie  c’est la revente en l’état que nous payons en dinars ».  Pour les filiales, il a évoqué l’exemple de  la holding des services parapétrolier un grand consommateur de pièces dont les achats pour les trois dernières années ont été estimés à 33 milliards de dinars par an. Un tiers est payé en dinars et le reste en devises.  Ce responsable a fait observer que ces chiffres viennent contredire des rumeurs qui circulaient  depuis longtemps. « C’est chiffres sont très loin des  4 milliards de dollars  avancés ».  En évoquant le thème relatif à l’intégration nationale  de la fabrication de la pièce de rechange, il a  souligné qu’il est important  de savoir si le donneur d’ordre est prêt à placer   le produit fabriqué localement sur son équipement et si la  Sonatrach peut prendre le risque d’une défaillance ? .    S’agissant de l’homologation des produits, du respect des normes,  de qualification des entreprises et du contrôle, la rigueur est de mise.

 Vers une base de données des sous- traitants

 «  Nous n’avons pas le temps. Nous devons  mettre en branle  la concrétisation de la stratégie de développement », a soutenu Ould Kadour qui a  incité   opérateurs et cadres de sonatrach à cerner la nature des blocages et d’identifier les attentes. Au cours d’une table ronde sur le thème «  Comment contribuer à maximiser le contenu local dans les projets de développements de Sonatrach »,le vice président de l’exploration – production  a fait savoir que les   sous-  traitants ne sont  pas identifiés  faute d’une base de données numérique.   Le débat s’est articulé sur les mesures à envisager pour l’émergence d’une sous traitance industrielle fondée sur une intégration intersectorielle.  Parmi les créneaux importants  à développer   les métiers de l’ingénierie industrielle locale qui constituent le cœur de la conception du projet, pour reprendre les déclarations d’A. Rais Ali, vice- président RPC. Il s’agit d’une nécessité, pour   se conformer aux  critères de qualité requis  pour répondre à des cahiers de charges à hautes exigences techniques et technologiques   et pour faire face à la concurrence étrangère.  Une table ronde a été dédiée à ce thème. Les panélistes mis en relief les solutions à même à impulser une ingénierie nationale  en mesure d’assurer à terme, le management et l’exécution des projets de développement de Sonatrach.   A ce sujet,   certains opérateurs algériens ont déploré le fait que celle   privilégie l’expertise étrangère.D’autres se sont focalisés sur les procédures  relatives à la  passation de marchés.   Le privé est-il concerné par les contrats de gré à gré ? A ce sujet, Farid Ghezali , vice- président SPE a souligné que   cette procédure n’est pas destinée exclusivement aux entreprises publiques. Elle concerne également le privé, à condition que ce dernier  soit qualifié. Il a fait savoir enfin que les procédures vont été  modifiées.  

Wassila Ould Hamouda

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Culture

Sous le patronage du ministère de la Culture et dans le cadre de son programme d’activités culturelles, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïeh organise,  le 20 juillet  à 19h30, un spectacle intitulé «Rythmes et couleurs d’Algérie».

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, présidera, le 21 juillet à 8h30 à l’Institut national de santé publique, une rencontre d’évaluation nationale sur le bilan des opérations de jumelage inter-établissements publics de santé.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 

 

AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

ONCI

L’Office national de la culture et de l’information organisera, le 20 juillet à 22h au théâtre de verdure Laâdi-Flici (Alger), en partenariat avec l’Etablissement arts et culture, et demain à 22h à l’auditorium de l’hôtel Méridien (Oran), des soirées artistiques animées par «L’Algérino».

CRAAG

Dans le cadre de la célébration d’IAU100, le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique, et l’association Sirius d’astronomie organisent, le 20 juillet  au Palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger), une manifestation scientifique célébrant le 50e anniversaire de l’alunissage d’Appolo 11.

 

Université de Boumerdès
L’université M’hamed-Bougara de Boumerdès  organise, jusqu’au 23 juillet, des portes ouvertes pour les nouveaux bacheliers au titre de l’année universitaire 2019-2020.

 

Association SOS Hépatites

A l’occasion de la Journée mondiale des hépatites, l’association SOS Hépatites, l’association Asepa et l’élite nationale des sciences médicales animeront,  le 20 juillet  à 9h30, une conférence au centre culturel Larbi-Ben-M’hidi (Alger).

 

 TNA
Le directeur général du TNA, Mohamed Yahiaoui, animera, le 21 juillet à 10h, une conférence de presse dans le cadre de la 9e édition du théâtre du Sud.

 Musée national du moudjahi
Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

 RND
Le Rassemblement national républicain organise,  le 20 juillet  à 9h au Club des Pins (Alger), une session extraordinaire du conseil national du parti pour le vote d’un secrétaire général par intérim.

 

 

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept