Search
8e salon de l’innovation : inventeurs cherchent investisseurs
Samedi 21 Juillet 2018
Journal Electronique

Le Salon National de l’Innovation, démontre bel et bien l’intérêt des algériens à ce domaine, à travers sa 08e édition, qui se tient, ce mardi et mercredi au palais des expositions. 80 PME innovantes et inventeurs prennent part à cette manifestation dont les produits de qualité dénotent un grand potentiel dans ce secteur, d’après le secrétaire général du ministère des industries et des mines, Khier-Eddine Medjoubi.

 

«La transformation de l’industrie passe par l’élite, à savoir les inventeurs et l’innovation. C’est à nous d’intégrer la chaine de valeurs à l’international pour la promotion de l’export. Le nombre des brevets dépasse la centaine. Il s’agit maintenant de les rendre exploitables», souligne-t-il. C’est ce que souhaitent les inventeurs et les entreprises de l’innovation. A l’exemple de la PME pubcar qui a du mal à commercialiser sa dernière invention, à savoir des lingettes anti-moustiques, biodégradable et à base de produits naturels à 100%. 

«Le réseau de distribution faisant défaut, on a du mal à distribuer notre produit, disponible au niveau des pharmacies mais on souhaite élargir nos points de vente. C’est encore plus difficile de le faire que de l’exporter», confie le manager de cette PME, Zohir Hmimasse. Ces lingettes d’ailleurs, selon lui, sont déjà exportées en Mauritanie, au Sénégal et au Burkina-Faso. «Ce type de produit existe ailleurs mais il est confectionné à base de produits chimiques. On est en négociation avec une grande firme de vente en ligne Amazone.com  pour vendre ce produit via le net ainsi qu’avec une centrale d’achat française qui écoule ses marchandises dans 14 pays africains», indique-t-il.

La micro entreprise Ghalem Khellifa, spécialisée dans les filets industriels, agricoles et sportifs, voudra produire plus pour répondre à la demande locale et exporter en Europe et en Afrique. «Nous avons transformé une machine de fabrication de tissus légers en une machine de fabrications de tous types de filets. On est les seuls à les produire dans notre pays. Des entreprises italiennes, espagnoles et même chinoises, ont préféré utiliser nos produits dans leurs projets en Algérie que ceux importés», explique le représentant de cette petite entreprise, Bachir Ghalem.

La réglementation ignorée 

La PME Benmeziane Khelaf, versée dans le développement de logiciels de gestion, a mis au point un système de radiocommande pour les engins industriels de levage, tels les grues. «Le système est doté d’une fréquence radio de 2.4 GHZ alors qu’à l’étranger, il ne dépasse pas les 900 méga. Il opère sur une distance qui va jusqu’à 1 km alors qu’ailleurs, il ne dépasse pas les 100 mettre. Il doté, en plus, d’une option qui détecte les anomalies, telles les panes, dans les engins», explique le gérant de cette entreprise, M. Benmeziane, précisant que la matière première est à 100% algérienne. Etant le seul à fabriquer ce type de système en Algérie et même en Afrique, selon lui, il souhaite attirer des investisseurs pour élargir sa production,  répondre à la demande nationale et se faire connaitre sur le marché international. Mais le SG du ministère a estimé, dans ce contexte, que les inventeurs ne doivent compter que sur eux-mêmes pour la commercialisation de leurs inventions. «Les pouvoirs publics ne sont là que pour les soutenir. Cela dit, un groupe va lancer prochainement une société pour financer l’innovation», signale-t-il. Le directeur général de l’Institut Algérien de la Propriété industrielle (INAPI), Benmehdi Abdelhafid, a fait savoir que si les brevets restent en attente, c’est parce que la plupart des inventeurs ignorent tout des dispositifs réglementaires.  «Un décret a été publié en juin 2016 qui donne des avantages parafiscaux aux entreprises qui inscrivent des projets de recherches au niveau des universités et laboratoires. La plupart des entreprises et inventeurs ne le savent pas. D’où les campagnes de sensibilisation et d’information au niveau des centres d’appui à l’innovation», relève-t-il. A propos des retards dans la délivrance des brevets,  il a précisé que la loi exige un délai de priorité de 12 mois. Jusqu’au mois du novembre, 135 demandes de brevets ont été déposées et atteindront probablement les  145 fin 2017.

Farida Belkhiri 

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, effectue, samedi et dimanche, une visite de travail dans la wilaya de Laghouat.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane pour faire connaître le secteur.

Ministère du Tourisme

Le ministre du tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera, dimanche, à   9h30, à l’hôtel El Djazaïr, une rencontre qui regroupera les acteurs du tourisme, les cadres de l’administration centrale et des institutions sous tutelle.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière organisera, le 23 juillet à 9h30, à l’Institut national de la santé publique (El Biar, Alger), une conférence de presse sur le moustique tigre.

Ministère des Travaux publics

Le ministre des Travaux publics et des Transports et le wali d’Alger effectueront, dimanche, à partir de 7h30, une visite de travail dans la wilaya d’Alger.

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Sports Divers

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept