Maitre Fatima Benbrahem :« Les archives restent verrouillées »
Search
Lundi 18 Novembre 2019
Journal Electronique

Les autorités françaises ont longtemps occulté la manifestation du 17 octobre 1961 qui a été réprimée de manière sanglante. La préfecture de police de Paris avait alors  déployé 10 000 policiers pour contrer près de 30 000 manifestants.

C’est ce qu’a rappelé, Mercredi Maitre Fatma-Zohra Benbrahem, au forum de la mémoire, organisé par l’association « Machaal Chahid » qui a célébré ce jour historique.

Elle a évoqué les diverses formes de violence citant les arrestations, la torture, le matraquage, ont été utilisés pour mettre fin au mouvement. « Le lendemain, le sinistre Papon, préfet de police a dans un communiqué déclaré qu’il n’a été enregistré que 2 ou 3 morts », a ajouté la conférencière.

Plus tard, la censure imposée aux journalistes et photographes a contribué à l’étouffement de cet énième crime de la France coloniale contre des Algériens sortis pacifiquement dans la rue. « Pendant des décennies, la France a censuré tous les travaux effectués sur cette période sombre et les archives relatives à cette date sont restées verrouillées », a soutenu l’avocate. Mais un événement inattendu a mis à jour la « sanglante nuit du 17 octobre 1961 ». « Le procès de Bordeaux ou le procès Papon s’est tenu en 1997. L’association « Shoah », constituée par de descendants de juifs déportés par le régime de Vichy, ont intenté un procès contre Maurice Papon, secrétaire général de la préfecture de la Gironde qui était durant la seconde guerre mondiale chargé du service des questions juives, à l’époque, pour crimes contre l’humanité », a-t-elle poursuivi. Me Benbrahem s’est attardé sur les péripéties et le verdict du procès . Elle n’a pas manqué de parler de Jean-Luc Einaudi, journaliste et militant politique qui avait écrit un article à l’issue du procès où il avait qualifie « Papon de criminel et responsable de la répression sanglante de la manifestation du 17 octobre 1961 ». « Le journaliste français a dès lors ravivé la mémoire et mis en lumière ce triste événement ». Papon n’avait pas le choix et a poursuivi en justice Einaudi pour diffamation. « C’est alors le début d’une cavale contre le journaliste contre lequel toute la machine judiciaire avait mis des bâtons dans les roues pour l’empêcher de faire éclater la vérité », a estimé l’oratrice. « Jean-Luc Einaudi s’est reconverti en enquêteur hors pair et a pu lever le voile sur ce crime d’Etat », a-t-elle ajouté. Selon elle, son livre « La bataille de Paris » (Seuil 1991) a contribué à ouvrir une des pages les plus sombres de l'histoire commune de l’Algérie et la France. « Plus de cent cinquante personnes sont mortes ou disparues », révélait Jean-Luc Einaudi, dans son ouvrage pointant du doigt la responsabilité des forces de l'ordre. Cet ouvrage avait provoqué un véritable choc dans la société française et connu un succès retentissant. Au terme de la rencontre , DA Meziane qui était en ce jour funeste à Paris a livré un poignant temoignage.

Karima Dehiles    

Santé

    • Stériliser les moustiques pour combattre des maladies

      L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles. Le constat de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est sans appel: les moustiques font partie des animaux les plus dangereux par le nombre de décès qu'ils provoquent dans le monde. L'infection à virus Zika, la dengue, le chikungunya et la fièvre jaune sont ainsi quatre maladies transmises à l'homme par la même espèce de moustique, appelé Aedes aegypti.

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Culture
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, prend part, le 19 novembre , au forum des ministres de la Culture au siège de l’Unesco à Paris.

 

Ministères de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture, Chérif Omari, présidera,  le 19 novembre, à 8h30, à l’INRAA, une rencontre sur les activités de recherche dans le secteur et procédera avec le ministre de l’Enseignement supérieur, Tayeb Bouzid, à la signature de 6 arrêtés portant sur la création d’unités de recherche au sein des instituts de recherche.

Ministère des Travaux publics
Le ministre des Travaux publics et des Transports, Mustapha Kouraba, préside, le 19 novembre à 9h, au Palais des expositions, Pins maritimes, Alger, l’ouverture de la 17e édition du Salon international des travaux publics.

Conseil de la nation

La commission des affaires économiques et financières du Conseil de la nation reçoit le 19 novembre , à 9h30, le ministre de l’Energie qui présentera le projet de loi sur les hydrocarbures. La commission des affaires juridiques et administratives recevra le 19 novembre à 14h le ministre chargé des relations avec le Parlement qui présentera le projet de loi portant statut général des employés militaires.

Ministère du travail
Le ministre du Travail, Tidjani Hassan Haddam, en présence de Mustapha Kouraba, ministre des Transports et Tayeb Bouzid, ministre de l’Enseignement supérieur, présidera, le 19 novembre à 9h au centre familial à Ben Aknoun, la journée d’information sur la Convention du travail maritime.

 

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, présidera le 19 novembre , à 8h30, au siège du ministère, une journée dans le cadre des préparatifs de la 1re rencontre nationale des porteurs de projet dans les domaine du recyclage et des énergies renouvelables.

Ministère de l’Education nationale
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, prendra part aux travaux de la 40e session de la Conférence générale de l’Unesco, qui aura lieu du 12 au 27 novembre à Paris (France).

Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lance, du 17 au 19 novembre à Oran, une campagne de dépistage du diabète et l’HTA et leurs complications.

 

CNAS

La caisse nationale de sécurité sociale, agence d’Alger lance jusqu’au 21 novembre au niveau des universités d’Alger une campagne d’information et de sensibilisation au profit des étudiants.

 

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

ONPPE
L’Organe national de protection et de promotion de l’enfance, en coopération avec l’Unicef, organisera le 19 novembre , à 13h30, au palais de la culture Moufdi-Zakaria, la célébration de la Journée mondiale des droits de l’enfant sous le slogan «des droits pour chaque enfant».

 

 Ambassade du Japon

L’ambassade du Japon à Alger organise à partir du 14 novembre à17h, l’ouverture de la semaine culturelle japonaise au Musée des Beaux-arts d’Alger.

 

 Salle Ibn Zeydoun 

A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Wlidy», le chanteur Youss donnera, le 21 novembre à la salle Ibn Zeydoun de l’Office Riadh El Feth, à Alger, un concert de musique.

 

Protection Civile
Sous le patronage du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, la direction générale de la Protection civile lance, à partir de la wilaya de M’sila, une campagne nationale de prévention et de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone, sous le slogan «Un hiver chaud sans risques».

 

Park Mall de Sétif
Le groupe Babylone sera en concert le 30 novembre à 14h à la salle The Dôme Park Mall, Sétif. La première partie sera assurée par Dj. Souhil.

Coupole Mohamed-Boudiaf
Le rappeur franco-algérien Anas se produira pour la première fois en Algérie avec un concert prévu le 21 novembre prochain à partir de 18h à la Coupole du complexe Mohamed-Boudiaf d’Alger. La première partie du spectacle sera assurée par Dj Randall et Zedk.

 

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept