L’Emir Adelkader: l'homme aux multiples facettes (MAGAZINE)
Search
Lundi 24 Février 2020
Journal Electronique

Poète, mystique, guerrier et pacifiste avant la lettre: ainsi se décline la personnalité de l’Emir Abdelkader, haute figure du XIXe siècle. Son parcours exceptionnellement dense, donne de lui l'image d'un homme hors du commun qui aurait vécu plusieurs vies en une.

Né le 6 septembre 1808, Abdelkader l’Algérien aura consacré sa vie à façonner les évènements et à cultiver l’art d’apprivoiser son destin, jusqu’à sa disparition en 1883 à Damas. Cette vielle cité qui accueille l'Emir dans son exil oriental pour être auréolé d’autres titres de noblesse, après celui de chef de guerre incontesté sur les champs de bataille face aux armées françaises, au début de l'occupation de l'Algérie.

La personnalité de l’Emir est souvent appréhendée par fragments: le poète a occulté le mystique pour les uns, le guerrier, le diplomate et l’humaniste, pour les autres. Et dans la mémoire de tous, il est resté le grand combattant, alors qu'Abdelkader poursuivait un rêve plus grand encore que la libération de sa terre natale. Après une enfance consacrée à l’étude et à l’apprentissage du Coran, L’Emir Abdelkader connaîtra, tour à tour à l'âge adulte, la vie de guerrier, de fondateur de l’Etat algérien moderne et de captif, avant que son nom ne s’inscrive en lettres d’or dans l’histoire universelle.    

    

=Philosophe en soufisme, soufi en philosophie=

  

En 1958, le monde découvre un Emir philosophe à travers la publication de "Rappel à l’intelligent, avis à l’indifférent", un manuscrit rédigé entre 1852 et 1855, lors d’un séjour à Bursa, en Turquie, et traduit en Fran9ais par Gustave Dugat.   Dans ce livre, l’Emir aborde des questions relevant de disciplines aussi diverses que la philosophie, la religion , l’économie politique ou encore l’ethnologie. Il y atteste que "’L'esprit est une de ces quatre qualités dont l’harmonie constitue la perfection de l’homme: la prudence, la justice, le courage et la tempérance". L’homme, dit-t-il, est citadin de nature, tant il a besoin de s'associer et de s’identifier à ses semblables. Plus qu'un discours, les spécialistes de l’œuvre de l’Emir voient dans cette profession de foi d'un seigneur aux origines bédouines, un véritable manifeste en faveur de l’altérité et du respect de l’Autre dans sa différence. Ces valeurs, pour modernes qu’elles soient pour l'époque, trouvent leur ancrage dans la tradition de la tolérance professée par Ibn Arabi, Le Grand Maître du mysticisme musulman et dont l'Emir Abdelkader devint une des plus grandes références au XIXe siècle.     "Le livre des haltes", un ouvrage qui rassemble ses commentaires théologiques et ésotériques achevra d'installer l'Emir dans la lignée d'Ibn Arabi, en le révélant au monde comme maître spirituel majeur du soufisme contemporain.      

= "Prince parmi les saints, saint parmi les princes"=

Adeptes et admirateurs, trouveront aussi les traces de l’Emir dans le

monde de la poésie. Courtois ou mystiques, ses poèmes sont d’inégale valeur, mais toujours empreints de sagesse. De cette sagesse qui a guidé sa poésie, sa spiritualité, ses idées et ses actions, jusqu’à sa conduite sur le champ de bataille où l'ennemi désarmé était traité avec égard et humanité. Guerrier intrépide face à l’occupant français et son armada, l'Emir rédige en plein conflit la "Charte pour la protection des victimes et des prisonniers de guerre "'. Encore une conduite de grand seigneur qui lui vaudra d'être unanimement reconnu comme "précurseur du droit international humanitaire". De son exil damascain, l’Emir s’illustrera par d’autres faits d’arme en sauvant plus d’un millier de chrétiens d’un massacre certain dont les exécutants devaient être ses propres coreligionnaires. "Prince parmi les saints et saint parmi les princes", est l'ultime titre décerné à Abdelkader l’Algérien après cette action d'éclat saluée par les chefs des grandes nations, parmi ses contemporains. (APS)  

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Conférence-débat sur Larbi Tébessi

      Les participants à une conférence historique consacrée à cheikh chahid Larbi Tébessi, tenue lundi dernier à l’université de Tébessa, ont appelé à consacrer davantage d’études et de recherches à cette figure emblématique du réformisme et du nationalisme algérien contemporain. «L’association des oulémas algériens, dirigée par Larbi Tébessi à une époque cruciale de l’histoire nationale, a contribué à la formation de la génération des moudjahidine artisane de la Révolution de Novembre,

Sciences et Technologies

    • Olympiades de l’innovation :: L’Algérienne Sylia Khecheni remporte le Grand Prix

      L’Algérienne Sylia Khecheni a remporté le Grand Prix des Olympiades de l’innovation au Moyen-Orient ainsi que la médaille d’or avec les compliments du jury de cet évènement scientifique qui s’est tenu au Koweït. Pour célébrer cette distinction, une cérémonie a été organisée, ce dimanche( 23-02-2020) , en son honneur au siège du ministère de la Poste et des Télécommunications, en présence des ministres de la Poste et des Télécommunications, et de la Jeunesse et des Sports, respectivement Brahim Boumzar et Sid-Ali Khaldi.

L'agenda

Ministère des Moudjahidine
Le ministre des Moudjahidine et des ayants droit, Tayeb Zitouni, effectuera, le 27 février, une visite de travail dans la wilaya d’Ouargla pour présider la cérémonie de commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 27 février 1962 à Ouargla.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, présidera,le 24 février  à 8h30, au centre de formation de l’ADE de Cherarba (Alger), une rencontre nationale des responsables centraux et locaux de son secteur et des gestionnaires des établissements exploitants chargés du service public de l’eau.

Rencontre de l’industrie pharmaceutique
La 2e édition de la rencontre algéro-française de l’industrie pharmaceutique, de l’équipement et des dispositifs médicaux se tiendra les 25 et et 26 février à l’hôtel Sheraton, Alger.

Salon de la logistique
Le 4e Symposium international sur la trans-logistique, le transit et l’entreposage des marchandises se tiendra, le 29 février à Alger, sous le thème «La logistique à l’ère du digital».

Salon international du textile
La Sarl CGCOM Event organisera, du 25 au 27 février au Centre international des conférences d’Alger, le 4e Salon international du textile, habillement, cuir et équipements, Texstyle-Expo.

Opéra d’Alger
Sous le patronage du ministère de la Culture et dans le cadre de son programme d’activités culturelles, l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, ce le 24 février à 21h, un concert intitulé «Tourath z’men», animé par Lamia Maâdini.

Forum d’El Moudjahid
Le forum recevra, le 24 février à 10h, le directeur de l’Office national du pèlerinage et de la omra, Youssef Azouza.

MDN
La 1re Région militaire organise, du 24 au 26 février, au niveau du centre de regroupement et de la préparation des équipes sportives militaire à Ben Aknoun, le championnat national militaire de judo.

HCI
Le Haut-Conseil islamique organise, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou Arréridj, le colloque international Mohamed-El-Arabi-Ben-Etebani intitulé «La Connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

Musée du Moudjahid
Le Musée national du moudjahid organise, le  24 février à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 443e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Expo art plastique 
L’Office Riadh El-Feth organise, jusqu’au 29 février, au centre des arts, une exposition d’arts plastiques, d’Amel Kamila Hamidou et Samira Merabet.
Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé pour faire don de sang.

 

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept