Le moudjahid Mohamed Debbah: «Le nombre de martyrs s’élève à 10 millions»
Search
Dimanche 24 Mars 2019
Journal Electronique

Il a été parmi les jeunes étudiants et lycéens qui ont abandonné en mai 1956 leurs études pour rejoindre le maquis. Le moudjahid Mohamed Debbah était membre du ministère de l’Armement, des Liaisons générales et des Communications (Malg).

Membre très actif au sein de l’Association des anciens du Malg, il se consacre à l’écriture de l’histoire. Debbah est un témoin de l’épopée des jeunes qui ont tout sacrifié pour la liberté du pays. Il a publié des livres et anime régulièrement des conférences. Il a édité notamment «On nous appelait les réseaux radio rebelles», «Le Malg» et «L’OAS et l’indépendance de l’Algérie». Ce dernier livre, paru aux éditions Gharnata, est un document de 600 pages qui contient un grand nombre de bulletins de renseignement des services du Malg. A la veille de la célébration de la Journée nationale du chahid, il nous parle du serment des braves.

Une journée nationale du chahid. Est-ce suffisant pour rendre hommage à leurs sacrifices?

Le 18 février est une date symbolique. Mais il faut plus qu’une journée pour célébrer la mémoire de 1,5 million de chouhada évoqués par le défunt Ben Bella. Les martyrs sont beaucoup plus nombreux et sont tombés bien avant 1954. Depuis l’occupation française en 1830, la guerre ne s’est jamais arrêtée. En plus des génocides, des déportations et des enfumades dans les grottes du Dahra, le martyrologue des Algériens a été très long. Même les nazis ont été plus cléments. Des personnes ont été jetées dans des fours à chaux en mai 1945. On ne parlera jamais assez des atrocités commises par la France coloniale. Les crânes de résistants comme Boubeghla, le cheikh Bouziane et Moussa Al-Darkaoui, encore conservés au Musée de l’homme de Paris, sont la preuve de cette cruauté. En réalité, il y a 10 millions de martyrs. En 1830, notre pays était peuplé de 8 millions d’habitants. 130 ans après, 9 millions d’habitants étaient recensés. N’y a-t-il pas eu de naissances durant plus d’un siècle ?

Que représente le chahid pour le pays qui a recouvert sa souveraineté?

Comme le drapeau et l’hymne national, le chahid demeure un symbole sacré. Il fait partie des constantes, et c’est un signe de la souveraineté nationale qu’il faut savoir défendre.

Justement que faut-il faire pour transmettre les valeurs des chouhada aux générations futures?

Le rôle de la transmission des valeurs du chahid et de la protection de sa mémoire incombe à la famille et au secteur de l’éducation nationale. A travers des programmes appropriés et la valorisation de la matière histoire à laquelle on doit accorder un plus haut coefficient, la mémoire et le sacrifice du chahid seront préservés. C’est ainsi que la mémoire sera préservée à travers les générations. Les exemples à travers le monde sont nombreux. On peut citer les USA où le coefficient accordé à la matière histoire est de 8. On ne peut rien attendre d’un citoyen qui ne connaît pas ses racines.

Entretien réalisé par Souhila Habib

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé organisera le 24 mars, à 9h, au niveau de l’Institut national de santé publique, une journée d’information et de sensibilisation sur la lutte contre la tuberculose.

Salon Batimatec

Le 22e Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics aura lieu  demain à partir de 10h, à la Safex, Pins Maritimes, Alger.

 EAC

L’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid recevra le 23 mars, à 9h, Fatiha Benabbou, spécialiste en droit constitutionnelle, et Smaïl Lalmas, économiste. Les débats porteront sur la gestion de la période de transition et les alternatives proposées pour éviter le blocage des institutions de l’Etat.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 25 mars, à 10h, à la kasma des moudjahidine de Bordj El Bahri (Alger), et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 347e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Salon international de l’industrie agroalimentaire
La 7e édition du Salon international de l’industrie agroalimentaire se tiendra du 27 au 30 mars au Centre des conventions d’Oran.

Librairie  générale d’El Biar
La Librairie générale d’El Biar abritera le 23 mars  à partir de 14h, une vente-dédicace de  Kamel Chekkat de son ouvrage «Authenticité de l’islam à travers thèse et antithèse», paru aux éditions Necib. 

 

 

 

Cirque Il Florilegio
Le cirque Amar (Il Florilegio) revient à Alger avec un tout nouveau où se mêlent super-héros, trapézistes, acrobates, l’impressionnant globe de motos, les animaux sauvages et clowns. Les représentations se dérouleront sur le parking du centre commercial Ardis, jusqu’au 1er avril, du dimanche au jeudi à 18h30.

 

 

Etablissement arts et culture
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril, au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

 

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information met en place un programme spécial pour les vacances de printemps à destination des enfants au niveau de l’ensemble de ses espaces.

 

Association Ihcène
L’association SOS 3e âge en détresse Ihcène organise,  le 23 mars  à 19h, un défilé de mode et un dîner caritatifs à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie d’Aïn Benian, dans le cadre de l’organisation d’un mariage collectif au profit de 60 orphelins et orphelines d’El Ménéa.

 

PT
La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, présidera, le 23 mars à 10h au siège du parti, une réunion pour présenter le rapport politique d’ouverture des travaux de la session ordinaire de la commission des étudiants du parti.
 
Cinémathèque d’Alger
Dans le cadre de son ciné-club, le Centre algérien de la cinématographie organise,  le 23 mars  à 15h à la Cinémathèque d’Alger, la projection du film de Saddek El Kebir, «Le Bélier magique», en présence du réalisateur et de l’équipe du film.
    
Librairie Media Book
Agora du livre reçoit,  le 23 mars de 9h à 14h à la Librairie Media Book (Alger), le Pr Mostéfa Khiati, président de la Forem, qui reviendra sur les raisons l’ayant poussé à contribuer à l’écriture de l’histoire plurielle de l’Algérie.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept