Essais nucléaires Français au Sahara: les victimes algériennes exigent réparation
Search
Mardi 17 Septembre 2019
Journal Electronique

Historiens, juristes et associations activant pour la préservation de la mémoire qualifient toujours la décision des autorités coloniales de faire exploser une bombe atomique au Sahara algérien de «crime contre l’humanité». 59 ans après, des victimes se démènent et réclament réparation et justice. Le 13 février 1960, la France a effectué ses premiers essais nucléaires dans la zone de Hamoudia, à Reggane (150 km au sud d’Adrar). L’opération avait pour nom de code «Gerboise bleue» et la charge explosive avait l’équivalent de 70.000 tonnes de TNT, soit trois fois que la bombe atomique larguée au-dessus d’Hiroshima. 17 essais nucléaires seront menés par la France au sud de notre pays entre 1960 et 1967, dont 4 à Reggane. Le nombre de victimes des radiations est estimé à 30.000. La bombe avait été installée à 100 mètres au-dessus du sol et la puissance de l’explosion a atteint 70 kilotonnes, selon les experts du Centre saharien d’expérimentations militaires. La bombe a émis des rayonnements susceptibles d’irradier mortellement tout organisme. Cette catastrophe continue de provoquer des maladies comme le cancer, la leucémie et la cécité, du fait de l’exposition à la radioactivité. Des milliers d’enfants et d’adultes souffrent de malformations congénitales. Quelques heures après l’explosion, le nuage arrivera jusqu’à Tamanrasset. Une journée après, c’est toute l’Afrique subsaharienne et centrale qui est affectée. Au troisième jour, le nuage remonte vers la Méditerranée. Pour Mme Fatma-Zohra Benbraham, juriste et chercheur en histoire, «la reconnaissance politique de l’Etat français est une avancée très importante». Elle salue la pression de la société civile en relation permanente avec les victimes des essais nucléaires en France et en Polynésie. «Hollande a reconnu qu’il n’y avait pas que certaines régions de la Polynésie qui ont été touchées mais toutes les colonies», rappelle-t-elle. «Nous attendons que l’Etat français reconnaisse aussi que les essais nucléaires n’ont pas touché uniquement le Sud mais tout le territoire national», confie-t-elle. «La prochaine avancée sur la question serait la reconnaissance de la France que l’Algérie est victime d’explosions nucléaires comme cela a été fait pour la Polynésie. «Pour le moment, les choses avancent bien et à petits pas même si les réparations financières n’ont pas suivi», reconnaît-elle. Elle fait savoir que les autorités françaises doivent non seulement reconnaître les effets sur les civils mais aussi les dégâts sur l’environnement. Pour Me Benbraham, beaucoup de travail reste à faire pour en finir avec la question qui nécessite l’implication de tout le monde et de toutes les bonnes volontés. «Il s’agit de notre histoire», lance-t-elle. L’association Taourirt, qui active, depuis 2012 dans la région de Tamanrasset, met l’accent de son côté sur le caractère urgent du «nettoyage» de l’endroit et de la prise en charge des victimes. Elle n’entend pas renoncer à un droit imprescriptible.  

Samira B.

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Histoire et patrimoine:Belkacem Babaci tire sa révérence

      Le moudjahid et historien, Belkacem Babaci est décédé, mardi à Alger, à l'âge de 80 ans. Né en 1939 à Alger, le défunt a rejoint les rangs du Front de Libération nationale (FLN) alors qu'il avait 20 ans avant d'occuper après l'indépendance, plusieurs postes dans des institutions étatiques. Feu Belkacem Babaci a occupé, durant plusieurs années, le poste du président de la "Fondation Casbah" créée en 1991, dans le but de protéger et préserver cette ancienne médina classée en 1992, patrimoine de l'humanité de l'Unesco.

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tayeb Bouzid, effectuera,  le 17 septembre à 10h30, une visite de travail et d’inspection aux ateliers et laboratoires de la base technologique de l’aéronautique de Bou Ismaïl (Tipasa) et au pôle technologique de Chéraga (Alger).

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, effectuera  le 17 septembre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Khenchela.

Ministère de la Jeunesse
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf-Salim Bernaoui, effectuera le 17 septembre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Oran.

 

Ministère du Travail

Sous l’égide du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, l’Anem organise, le 17 septembre à 8h30 à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale (Alger), un séminaire sur le jumelage institutionnel avec Pôle Emploi (France), en application de l’Accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne P3A sous le slogan «Appui à la modernisation du service public de l’emploi».

 

Ministère des Finances

Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, participera, le 18 septembre à Charm El Cheikh (Egypte ), aux travaux du comité consultatif des gouverneurs de la Banque africaine de développement.

Direction de la pêche
La direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Alger organisera,  le 17 septembre  à 8h30 en son siège, l’atelier de concertation et de consultation qui vise à l’élaboration d’une stratégie nationale pour l’économie bleue (Sneb 2030), avec l’appui de l’Union européenne.

CADC
Le Centre algérien de développement du cinéma organisera le 21 septembre, à 10h, à la salle Ibn Zeydoun (Alger), l’avant-première du film « Papicha» de Mounia Meddour.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera les 16 et 19 septembre respectivement la 397e et la 398e rencontre à 10h et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Forum d’El Moudjahid


Le forum d’El Moudjahid recevra,  le 17 septembre à 9h, Mustapha Zebdi, président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement.

 

HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organisera, les 28 et 30 septembre à Tébessa, un colloque international sur «la résistance des femmes en Afrique du Nord de la période antique jusqu’au XIXe siècle».

 

 Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire don de sang.

 

Expo-finances
La 9e édition du Salon des banques, assurances et produits financiers se tiendra du 19 au 28 décembre au Palais des expositions (Alger).

 

 

Salon international de l’art culinaire
Le 3e Salon international de l’art culinaire, sous le thème «cuisine et santé», se déroulera, du 16 au 20 octobre à la Safex (pavillon S), Alger.

 

Finances
Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

Centre de transfert et de certification des compétences
Le Centre de transfert et de certification des compétences organisera, les 29 et 30 septembre à 9h à l’hôtel Mercure d’Alger, un séminaire sur les indemnités de départ à la retraite, impôts différés et liasse fiscale de l’exercice 2019.

 

Association Grain de paix
L’association «Grain de paix» organise, du 16 au 21 septembre en son siège à Oran, une session de formation intitulée «Agir contre la violence et promouvoir la culture de paix».

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept