Manifestations du 11 décembre 1960: le jour où sonna le glas du colonialisme
Search
Mardi 18 Juin 2019
Journal Electronique

Depuis le dernier trimestre de l’année 1957, Alger avait retrouvé les apparences d’une ville calme. On n’enregistrait plus d’attentats à la bombe. Yacef Saâdi et ses compagnons (Habib Réda, Zohra Drif, Djamila Bouhired) qui avaient affronté la soldatesque coloniale, étaient en prison ou tombés au champ d’honneur (Arezki Louni, Ali la Pointe, Debbih Cherif). Les commandos du FLN et les réseaux de soutien ont été démantelés au prix de milliers d’arrestations, de disparitions et d’exécutions extrajudiciaires. Les souvenirs de cette période noire, notamment l’exercice de la torture qui a entaché l’honneur de l’armée française, sont remontés à la surface ces dernières années. Ceux qui ont pu échapper à l’enfer ont rejoint les maquis où un rouleau compresseur allait, deux ans plus tard, porter de terribles coups aux katibas de l’ALN. Tous les témoignages des moudjahidine parlent d’une «révolution qui fut portée à bout de bras par le courage des hommes et des femmes». C’est dans ce contexte déprimant qu’allaient survenir les événements du 11 décembre 1960. Ils sonnent comme un rappel à la réalité. La volonté des Algériens de reconquérir leur liberté restait, malgré toutes les épreuves et l’ampleur des sacrifices, intacte. C’est le sens premier des manifestations de ce grand mouvement populaire durant lesquelles des milliers de personnes venues des quartiers surplombant Belcourt ont déferlé dans la rue. La démonstration fut éclatante. Les souffrances, les exactions ne sont pas venues à bout de la volonté d’émancipation politique. En déployant l’emblème national, en scandant le nom de Ferhat Abbas alors président du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) et en affrontant les forces de répression, les Algériens, dont de nombreuses femmes et enfants, ont relevé la tête. Les observateurs ont vite compris que l’indépendance ne pouvait se réaliser en dehors du FLN. Les slogans ne laissaient aucun doute. En dehors de la rupture avec la France, aucune solution ne pouvait être acceptée et l’idée d’une troisième force définitivement disqualifiée. En ce temps-la, De Gaulle revenu au pouvoir pesait de tout son poids sur la vie politique française. Le fondateur de la 5e République entreprend surtout ses premiers gestes en direction du FLN. Il s’est rendu compte que la solution au «problème algérien» ne pouvait être militaire. Dès septembre 1959, un nouveau concept est introduit par le Général qui parle d’autodétermination. Cette option suscite des oppositions au sein même des «Français d’Algérie». Plus tard, elles conduiront à des actions de rébellion au sein de l’armée qui refuse les choix du Général. En ce mois de décembre, De Gaulle entame un voyage qui débute à Aïn Témouchent. Il eut tout le loisir de constater l’attachement des Algériens à l’indépendance et le refus de celle-ci par les «Français d’Algérie» qui défendaient avec l’énergie du désespoir un régime dépassé. Les événements se précipitent. Un référendum sur l’autodétermination est prévu en janvier 1961. Après les manifestations de décembre, dans la rue algérienne, il n’y avait plus de doute ni sur son issue ni sur l’imminence de l’indépendance.  

Hammoudi R.

Santé

Environnement

    • Des métiers verts pour réinsérer les détenus

      La réinsertion socio-économique des détenus à travers un programme de formation aux métiers verts, constitue la pierre angulaire de la stratégie développée par le secteur de l’environnement et la Direction des établissements pénitentiaires soldée par la signature d’une Convention le 20 décembre 2014. Dans cette perspective, 2708 détenus issus de 36 établissements installés dans 13 wilayas, ont suivi ce programme dont la cérémonie de clôture s’est déroulée jeudi dernier au sein de l’établissement de Koléa (Tipaza).

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Conseil de la nation
Le Conseil de la nation poursuivra ses travaux, le 17 juin, en sessions plénières pour débattre de la loi sur la prévention et à la lutte contre la corruption.

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, présidera le 17 juin au CIC Abdellatif-Rahal (Alger), à 8h30,  la célébration du 50e anniversaire de l’institution de la vaccination obligatoire.

Ministère de la Solidarité nationale
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, présidera, le 16 juin  à 9h30, au CNFPS de Birkhadem (Alger), la célébration de la Journée de l’enfant africain et visitera le Centre psychopédagogique pour enfants handicapes mentaux de Bologhine (Alger).

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Ali Hamame, effectuera  le 15  juin à 8h30, en compagnie du wali d’Alger, une visite d’inspection des différents projets du secteur dans la wilaya.

Conseil de la concurrence
Le Conseil de la concurrence et le programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association Algérie-Union européenne P3A, organiseront le 17 juin, à 8h30, à l’hôtel Sofitel (Alger), «la conférence de restitution de l’action ponctuelle mise en œuvre du programme de conformité aux règles de la concurrence».

Ministères de la Communication et de l’Environnement

Dans le cadre de la convention entre les ministères de la Communication et de l’Environnement et des Energies renouvelables, une première session de formation dans le domaine de l’environnement au profit des journalistes débutera le 15 juin, à 9h, à la Maison de l’environnement de Boumerdès.

Journée internationale du donneur de sang
Le Croissant-Rouge algérien, en collaboration avec l’Agence nationale du sang, l’Office de Riadh El Feth ainsi que l’Association scientifique des étudiants en pharmacie d’Alger et le Club des activités polyvalentes, organise le 15 juin  à 10h, une journée de collecte de sang et de sensibilisation sur l’importance du geste.

MDN
La direction régionale de l’information et de la communication du ministère de la Défense nationale organisera le 17 juin à 8h au Centre de recherche et de développement de la force aérienne à Dar El Beida (Alger) une visite guidée au profit des médias nationaux. Et le 19 juin à 14h30, le 10e regroupement militaire national d’athlétisme au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives de Ben Aknoun (Alger).


Musée du moudjahid    
Le Musée national du moudjahid organisera le 18 juin, à 9h30, une conférence à l’occasion du 63e anniversaire de la mort du chahid Ahmed Zahana dit «Ali la Pointe».

HCLA
Dans le cadre de la Journée internationale de la diversification culturelle pour le dialogue et le développement, le Haut-Conseil de la langue arabe organisera le 17 juin, à 9h, à la bibliothèque nationale d’El Hamma, une rencontre nationale.

Librairie Chihab et AASPPA
La Librairie Chihab internationale, en partenariat avec l’Association algérienne pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine archéologique, organisera,  le 16 juin, à 17h, une rencontre débat avec Nadir Benmatti, économiste, conférencier et essayiste.


Institut Français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise chaque samedi, jusqu’au 27 juillet, des ateliers de slam.

Institut français d’Annaba
L’Institut français d’Annaba organisera, le 16 juin à 17h30, une conférence animée par Ryad Girod et Fréderic Boyer sur les échanges culturels à travers la littérature qui s’appuiera sur le roman de Girod «Les Yeux de Mansour».

 Librairie Chihab
La librairie Chihab organisera, en partenariat avec l’Association algérienne pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine archéologique, le 16 juin à 17h, à son niveau, une rencontre-débat avec Nadir Benmatti, économiste, conférencier et essayiste.

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information organise jusqu’au 15 juin à la salle Afrique (Alger), la projection du film «Avengers Endgame», et les 14 et 15 juin, dans le cadre de la Journée internationale de l’enfant africain, un programme culturel dans différentes wilayas du pays.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept