Ali Haroun à Horizons : «Le 1er Novembre a été un espoir extraordinaire»
Search
Samedi 23 Mars 2019
Journal Electronique

Avocat de profession, Ali Haroun était chargé du volet information au sein de la Fédération de France du FLN durant la guerre de libération. Auteur de plusieurs livres bien documentés sur cette période et sur les années 90 où il a exercé des responsabilités dans l’appareil d’État, il évoque dans cet entretien cette date historique.

Que doit représenter le 1er Novembre pour la nouvelle génération?

La nouvelle génération n’a, malheureusement, pas été instruite comme il convient depuis 1962. Pour une raison bien simple : Le grand mal dont souffre l’Algérie depuis l’indépendance est la mésentente née lors de la dernière session du CNRA à Tripoli. On n’en n’a pas parlé et on ne veut pas en parler pour trouver le remède qu’il faut et faire un diagnostic sérieux. On ne veut pas faire ce diagnostic pourtant très simple : Le FLN authentique était valable et sérieux. Il a rempli sa mission jusqu’au 6 juin 1962. Il ne s’agissait nullement alors de problèmes idéologiques. C’était, uniquement, et je suis responsable de ce que je dis, d’une affaire de prise de pouvoir. Voilà le mal dont souffre l’Algérie. Lorsqu’on parlera honnêtement, lorsqu’on aura fait exactement le bon diagnostic, la thérapeutique sera facile.

Qu’est-ce qu’elle doit retenir du 1er Novembre?

Le 1er Novembre a été pour nous l’ouverture d’un espoir extraordinaire. Notre génération était dans l’embarras durant les années 52 et 53. Je pense que si nous voulons réellement revoir et étudier honnêtement le déroulement de notre révolution, il y a tous les moyens pour reprendre la confiance de la nouvelle génération et aller de l’avant. La génération future fera ce que les générations anciennes ont déjà fait. D’ailleurs, ce que les jeunes vous disent : Vous avez de la chance, votre génération a produit des héros. Je leur dit toujours que si vous aviez 20 ans en 1954 vous auriez fait exactement la même chose.

Faut-il ouvrir toutes les archives de la guerre de libération?

Il y a des archives à ouvrir et d’autres qu’il vaut mieux ne pas ouvrir maintenant. Les pays qui attendent une centaine d’années pour ouvrir toutes les archives n’ont pas tort. Parce que si vous en ouvrez certaines, vous allez toucher des gens qui n’ont pas eu un comportement convenable. Il y a des jeunes tout à fait innocents qui, aujourd’hui, occupent des postes importants. Ils ne sont pas responsables des actes de leurs parents. L’ouverture des       archives pourrait leur porter préjudice.

Que pensez-vous des programmes d’histoire à l’école?

L’histoire de la guerre de libération est certes enseignée dans ses grandes lignes. Les détails qui font sa réalité sont moins connus. Mais est- ce étonnant ? L’histoire a toujours été écrite par les vainqueurs.

Entretien réalisé par Assia Boucetta

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 Ministère de la Santé
Le ministère de la Santé organisera le 24 mars, à 9h, au niveau de l’Institut national de santé publique, une journée d’information et de sensibilisation sur la lutte contre la tuberculose.

Salon Batimatec

Le 22e Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics aura lieu  demain à partir de 10h, à la Safex, Pins Maritimes, Alger.

 EAC

L’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid recevra le 23 mars, à 9h, Fatiha Benabbou, spécialiste en droit constitutionnelle, et Smaïl Lalmas, économiste. Les débats porteront sur la gestion de la période de transition et les alternatives proposées pour éviter le blocage des institutions de l’Etat.

 

Musée du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organisera, le 25 mars, à 10h, à la kasma des moudjahidine de Bordj El Bahri (Alger), et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 347e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

Salon international de l’industrie agroalimentaire
La 7e édition du Salon international de l’industrie agroalimentaire se tiendra du 27 au 30 mars au Centre des conventions d’Oran.

Librairie  générale d’El Biar
La Librairie générale d’El Biar abritera le 23 mars  à partir de 14h, une vente-dédicace de  Kamel Chekkat de son ouvrage «Authenticité de l’islam à travers thèse et antithèse», paru aux éditions Necib. 

 

 

 

Cirque Il Florilegio
Le cirque Amar (Il Florilegio) revient à Alger avec un tout nouveau où se mêlent super-héros, trapézistes, acrobates, l’impressionnant globe de motos, les animaux sauvages et clowns. Les représentations se dérouleront sur le parking du centre commercial Ardis, jusqu’au 1er avril, du dimanche au jeudi à 18h30.

 

 

Etablissement arts et culture
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Etablissement arts et culture, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’Alger, organise jusqu’au 4 avril, au centre culturel Mustapha-Kateb, une exposition collective d’artisanat d’art.

 

ONCI
L’Office national de la culture et de l’information met en place un programme spécial pour les vacances de printemps à destination des enfants au niveau de l’ensemble de ses espaces.

 

Association Ihcène
L’association SOS 3e âge en détresse Ihcène organise,  le 23 mars  à 19h, un défilé de mode et un dîner caritatifs à l’Ecole supérieure de l’hôtellerie d’Aïn Benian, dans le cadre de l’organisation d’un mariage collectif au profit de 60 orphelins et orphelines d’El Ménéa.

 

PT
La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, présidera, le 23 mars à 10h au siège du parti, une réunion pour présenter le rapport politique d’ouverture des travaux de la session ordinaire de la commission des étudiants du parti.
 
Cinémathèque d’Alger
Dans le cadre de son ciné-club, le Centre algérien de la cinématographie organise,  le 23 mars  à 15h à la Cinémathèque d’Alger, la projection du film de Saddek El Kebir, «Le Bélier magique», en présence du réalisateur et de l’équipe du film.
    
Librairie Media Book
Agora du livre reçoit,  le 23 mars de 9h à 14h à la Librairie Media Book (Alger), le Pr Mostéfa Khiati, président de la Forem, qui reviendra sur les raisons l’ayant poussé à contribuer à l’écriture de l’histoire plurielle de l’Algérie.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept