Assassinat de Maurice Audin : des personnalités de différents horizons demandent la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français
Search
Lundi 21 Janvier 2019
Journal Electronique

Plus d'une cinquantaine de personnalités, historiens, politiques, juristes, journalistes et cinéastes, ont demandé au président Emmanuel Macron de reconnaître la responsabilité de l'Etat français dans l'assassinat par lÆarmée française de Maurice Audin en juin 1957.


"Le 11 juin 1957, pendant la bataille d'Alger, Maurice Audin, mathématicien communiste de 25 ans, était arrêté par les parachutistes du général Massu devant sa famille, avant d'être torturé. Le jeune assistant à la faculté d'Alger nÆen est jamais revenu, et l'armée française a fait disparaître son corps", ont d'emblée rappelé les signataires de la lettre ouverte adressée au président Macron.
Ils ont souligné que tous ceux qui ont travaillé sur cette "affaire" ont établi que Maurice Audin avait été torturé et assassiné par l'armée française, agissant dans le cadre des pouvoirs spéciaux votés par le pouvoir politique.
Ils estiment, dans cette lettre ouverte que le moment est venu pour "des actes forts sur cette période de l'histoire", comme Emmanuel Macron en avait promis. Pour eux, la reconnaissance des sévices subis par Maurice Audin, puis de son assassinat par lÆarmée française "serait cet acte fort" ( ) "pour sa famille d'abord, qui attend depuis plus de soixante ans, mais aussi pour es milliers d'Algériens +disparus+ comme Maurice Audin de l'autre côté de la Méditerranée".
"Des deux côtés de la Méditerranée, les mémoires algérienne et française resteront hantées par les horreurs qui ont marqué cette guerre, tant que la vérité n'aura pas été dite et reconnue", ont-ils soutenu, estimant quÆil est aujourd'hui "grand temps dÆapaiser cette mémoire pour aller de lÆavant".
En février dernier, l'affaire a été relancée médiatiquement après le témoignage d'un ancien soldat français appelé de contingent, publié par le quotidien L'Humanité, qui pense avoir enterré le corps de Maurice Audin.
"Je crois que c'est moi qui ai enterré le corps de Maurice Audin", avait confié ce témoin des atrocités qu'avait fait subir l'armée française aux Algériens durant la guerre de libération, qui a voulu garder l'anonymat en e tenant à la disposition de la famille Audin.
DÆaprès son témoignage, les événements se sont déroulés dans une ferme à Fondouk (actuellement Khemis el-Khechna, Boumerdès) où, dans une cabane
fermée à clé, se trouvaient "deux cadavres enroulés dans des draps et cachés sous la paille", avait raconté le témoin de 82 ans pour "soulager sa conscience et se rendre utile pour la famille Audin".
"J'ai d'abord l'impression de loin que ce sont des Africains. Ils sont tout noirs, comme du charbon", avait-il précisé, faisant état des propos du soldat Gérard Garcet, désigné plus tard par ses supérieurs comme l'assassin de Maurice Audin qui racontait "fièrement" avoir passé les deux victimes à la "lampe à souder (...) pour éviter qu'on puisse les identifier".
"C'est une grosse prise. Il ne faut jamais que leurs corps soient retrouvés", avait-il ajouté aux jeunes appelés, dont le témoin.
Selon le député Cedric Villani (mathématicien), le président Macron lui a fait part de son "intime conviction" que Maurice Audin a été "effectivement assassiné par l'armée française"

SH

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, sera a le 19 Javnier dans la wilaya de Bouira, dans le cadre de la caravane de la ville, et présidera, les 20 et 21 janvier à la Faculté de droit de Boudouaou, la 2e rencontre des assises sur l’environnement.

 Ministère de l’Agriculture
Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, effectuera le 21 janvier  une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Chlef.  

Ministère de la Solidarité nationale
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, sera, le 21 janvier à 11h, l’invité du forum de la Chaîne I de la Radio nationale.

Ministère de l’Industrie et des Mines
Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, effectuera, les 21 et 22 janvier, une visite de travail dans la wilaya de Béchar.

Ministère du Tourisme
Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, présidera, le 21 janvier à partir de 8h, l’ouverture officielle des travaux des Assises nationales du tourisme, au Palais des nations (Alger).

Forum d’El Moudjahid
Le forum d’El Moudjahid reçoit le 21 janvier , à 10h, la présidente de l’Association algérienne des femmes en économie verte, Karima Bergueul.

 Ministère de la Formation professionnelle
Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organisera, du 6 au 16 février, au niveau des établissements de la formation professionnelle, les inscriptions pour la prochaine rentrée.

 Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organise le 21 janvier  à 10h, à la kasma des moudjahidine d’Aïn Benian (Alger) et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 330e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

MDN
La 1re RM organisera, le 21 janvier à 8h30, une visite guidée au profit de la presse nationale à l’Ecole supérieure du matériel d’El Harrach Benmokhtar-Cheikh-Amoud (Alger), et à l’Ecole supérieure de défense aérienne du territoire de Réghaïa.

  Riadh El Feth
Le compositeur et interprète espagnol Amancio Prada sera en concert, à la salle Ibn Zeydoun (Riadh El Feth, Alger), le 24 janvier, à 19h30. Il sera accompagné à l’accordéon par Cuco Perez.

   Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’Art accueille, du 12 au 31 janvier, l’exposition «Spiritualité» de Samia Boumerdassi et Narimane Sadat Che.

 ONCI
L’Office national de la culture et de l’information procédera, le 21 janvier à 14h à la salle Ahmed-Bey de Constantine, à la projection du film «Kin le commencement» de Jonathan Baker, en sortie nationale.

 Institut culturel italien
L’Institut culturel italien d’Alger organise, depuis le 17 janvier dernier et jusqu’au 17 février, une exposition consacrée aux œuvres de l’artiste italien Claudio Burei intitulée «Niente Di Personale» (Rien de personnel).

 Galerie Le Paon
La galerie le Paon du Centre des arts de Riadh El Feth (Alger) abritera, à partir du 26 janvier à 14h, une exposition collective, Alwan 2019, des artistes peintres Djahida Houadef, Yasmina Saâdoun, Abderahmane Khelfane, Slimane Bouchetta et Abderahmane Azougli.

 

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept