Search
Massacres du 8 mai 1945 : prémices du 1er novembre
Vendredi 19 Octobre 2018
Journal Electronique

Alors que la France en liesse fête sa victoire sur le nazisme, le 8 mai 1945, une manifestation a tourné au drame en Algérie. Les Algériens répondant à l’appel du PPA (Parti du peuple algérien) sortent dans la rue exprimer leur joie et rendre hommage à leurs frères tombés en Europe. Dans le cortège, parmi ceux des alliés, des drapeaux algériens flottent. Les autorités coloniales donnent alors l’ordre aux forces de police de tirer sur leurs porteurs. Une répression sanglante s’abat sur les manifestants. A Sétif, Guelma et Kherrata, les actes barbares , commis également par des milices de colons, se poursuivent des semaines durant, faisant des dizaines de milliers de morts. Des hommes avaient été jetés vifs dans des ravins.

Le premier martyr de la répression s’appelle Saal Bouzid. Le jeune scout brandissant les couleurs nationales est dans les premiers rangs du cortège de quelque 8 000 personnes qui se rend au monument aux morts de la ville de Sétif. La foule scande comme mot d’ordre « Indépendance ». D’autres banderoles appellent également à libérer Messali Hadj, le chef emprisonné du PPA. Les nationalistes se manifestent ouvertement en revendiquant aux autorités coloniales le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Après les sacrifices consentis par les tirailleurs algériens durant la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés, les leaders du mouvement national ont saisi l’occasion de la fin des hostilités pour mettre sur le tapis le droit à l’autodétermination. Mais la France coloniale ne l’entendait pas de cette manière.

Les exécutions sommaires, bombardements, massacres et humiliations organisés par l’armée et les milices contre les populations algériennes laisseront des traumatismes indélébiles dans les corps et les cœurs. Ces actions d’une extrême brutalité ont porté, selon plusieurs historiens, les ferments de la guerre de libération au plus profond du peuple algérien. Ces massacres feront prendre conscience aux Algériens la réalité de leur condition. Pour toute une génération, le 8 Mai aura été un tournant décisif dans l’évolution du mouvement national. Pour l’historien Mohammed Harbi , « la guerre de libération commence à Sétif ».

Le nombre de victimes reste encore difficile à évaluer. L’histoire retient le nombre de 45 000. 

Les massacres du 8 mai 1945 furent une réponse claire aux premiers soubresauts d’une nation en quête de liberté. Ce qui n’était qu’une demande, une sollicitation, prend forme et devient une lutte armée pour l’indépendance. L’affrontement est à ce point inéluctable. En 1954, le 1er novembre, une trentaine d’attentats se produisent en plusieurs points du territoire. Le Front de libération nationale (FLN) qui vient de se constituer mène le combat armé. L’Algérie entre dès lors en guerre avant de parvenir enfin à arracher à la France son indépendance, le 5 juillet 1962. Beaucoup de ceux qui ont pris les armes furent témoins des événements tragiques. Ce jour la, ils ont cessé de croire en la France et ses promesses

Reconnaissance des crimes coloniaux

Le 19 avril 2015, le secrétaire d’Etat français chargé des Anciens combattants s’est rendu dans la ville de Sétif pour participer à la commémoration des massacres du 8 mai 1945. La visite s’inscrivit dans la volonté d’apaisement entre les deux pays. Jean-Marc Todeschini s’est incliné devant le Mausolée à la mémoire de la première victime de la répression du 8 mai 1945. « En me rendant à Sétif, je dis la reconnaissance par la France des souffrances endurées et rend hommage aux victimes algériennes et européennes de Sétif, de Guelma et de Kherrata », écrit Todeschini dans le livre d’or, appelant Français et Algériens, « au nom de la mémoire partagée à continuer d’avancer ensemble vers ce qui les réunit ». Pour les Algériens, le 8 Mai reste une date symbolique dans la longue marche pour la reconquête de leur souveraineté et liberté.

Karima Dehiles

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Conseil  de la nation
Le Conseil de la nation reprendra, le 18 Octobre   à 10h, en séance plénière, ses travaux consacrés aux questions orales.

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, présidera, le 18 octobre  à 10h, au siège du ministère, l’ouverture de la journée d’étude sur «la numérisation de la gestion des projets».

Ministère du Travail
Un séminaire de lancement officiel du projet de jumelage entre l’Agence nationale de l’emploi et Pôle emploi (France) sera organisé, le 18 octobre à 13h30, à l’Ecole supérieure de la sécurité sociale, sous le thème «Appui à la modernisation du service public de l’emploi».

Ministère de la Jeunesse et des Sports

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, effectuera, le 18 octobre, une visite de travail dans la wilaya d’Oran.

Ministère de la Communication

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, procédera, le 22 octobre au CIC Abdellatif-Rahal (Alger), à la remise du Prix du président de la République du journaliste professionnel. Il sera procédé aussi à la baptisation de plusieurs structures sportives de noms de journalistes sportifs décédés. Par ailleurs, Kaouane présidera, aujourd’hui et demain, à Mostaganem, l’ouverture des travaux d’un séminaire international sur «le rôle du journalisme dans la consécration des valeurs du vivre-ensemble en paix».

Ministère de la Santé
Le Centre hospitalo-universitaire de Tizi Ouzou organise les 24es journées médico-chirurgicales, les 14 et 15 novembre prochain, au niveau de l’auditorium de la structure hospitalière.

HIISE
La Haute instance indépendante de surveillance des élections organise  la 2e  session de formation au profit des membres du HIISE comme suit :
Le 11 octobre à Bejaïa à l’hôtel Sifax
Le 15 octobre à Ghardaïa à l’hôtel El Djenoub
Le 18 octobre à Tlemcen à l’hôtel les Zianides

 Ambassade d’Italie
Dans le cadre du programme culturel «Italia, Culture, Mediterraneo», l’ambassade d’Italie en Algérie organise, le 6 octobre à 15h, le vernissage de l’exposition de Mimmo Jodice au palais du raïs d’Alger qui aura lieu du 7 au 27 octobre.  

HCI
Sous le haut patronage du Haut-Conseil islamique et avec la collaboration de l’association Saafi spécialisée dans la finance islamique, un colloque international sera organisé les 24 et 25 novembre au palais de la culture à Alger, sur le thème «L’assurance takâfoul et son rôle dans le développement économique global».


CHU de Tizi Ouzou
Le centre hospitalo-universitaire de Tizi Ouzou organisera, les 14 et 15 novembre en son auditorium, les 24es Journées médico-chirurgicales.

 Institut culturel italien
L’ambassade d’Italie et l’Institut culturel italien organisent, du 14 au 18 octobre, à l’Université de Blida et l’Université Alger 2, «la 18e semaine de la langue italienne dans le monde» dédiée à la langue italienne et les réseaux sociaux.

 Musée du moudjahid    
Le Musée national du moudjahid organise, le 18 octobreà 10h, au niveau de la kasma des moudjahidine de La Casbah (Alger) et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 304e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Opéra d’Alger
L’Opéra Boualem-Bessaieh d’Alger accueillera, du 13 au 19 octobre, la 10e édition du Festival international de musique symphonique d’Alger. Ce grand rendez-vous annuel des symphonies universelles verra la participation de plusieurs pays dont l’Afrique du Sud, le Japon, l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Tunisie et l’Italie. La cérémonie d’ouverture se fera avec l’orchestre de l’Opéra d’Alger.

 

Bati-Est-Expo
Le Salon international du bâtiment et travaux publics de l’est algérien se tiendra du 21 au 25 octobre au Palais de la culture Malek-Haddad de Constantine.

 Office national de la lutte contre la drogue
L’Office national de la lutte contre la drogue et la toxicomanie organisera, les 21 et 22 octobre, à l’hôtel Oasis, Hussein Dey (Alger), un séminaire de formation sur «les nouvelles approches en matière de prévention».

SILA 2018
A l’occasion de la tenue du 23e Salon international du livre d’Alger, le commissaire du salon animera le 22 octobre, à 10h30, à la Bibliothèque nationale, une conférence de presse.

CHU de Tizi Ouzou
Le centre hospitalo-universitaire de Tizi Ouzou organise, 17 et 18 octobre , à l’auditorium du CHU, les 7es journées nationales de pharmacie sous le thème «La pharmacie hospitalière face aux nouvelles thérapies innovantes».

Union européenne
Le bureau régional de la région de l’Afrique du Nord et du Sahel accueillera, 17 et 18 octobre, un atelier de formation sur la communication en situation de crise NRPC à Alger.   
BATI-EST-EXPO
Le Salon international du bâtiment et des travaux publics de l’est algérien se tiendra du 21 au 25 octobre au palais de la culture Malek-Haddad de Constantine.

Institut culturel italien
L’ambassade d’Italie et l’Institut culturel italien organisent jusqu’au 18 octobre, à l’Université de Blida et l’Université d’Alger 2, la 18e Semaine de la langue italienne dans le monde.

 

DGSN
L’émission «Li Amnikoum» de la Sûreté nationale, émise sur les ondes de la radio Chaîne I, de 16h à 17h, sera consacrée, le 18 octobre , aux infractions conduisant au retrait du permis de conduire.


HIISE
La Haute-Instance indépendante de surveillance des élections organise, aujourd’hui à l’hôtel les Zianides, Tlemcen, la 2e session de formation au profit des membres de l’Istance.

SMA
Les Scouts musulmans algériens procéderont, le 20 octobre à 9h30, au camp des scouts Gherbi-Kamraoui, wilaya de Bouira, à l’ouverture officielle de l’année des scouts 2018-2019.

Union européenne
Le bureau régional de la région de l’Afrique du Nord et du Sahel poursuit son atelier de formation sur la communication en situation de crise à Alger, 18 et 19 octobre  , au sein du bureau sis à Hussein Dey.

Entretien

    • Ali Mahmoudi, directeur général des forêts «L’économie forestière est un outil de développement»

      Entretien réalisé par Karima Dehiles 


      Le directeur général des forêts est revenu longuement dans cet entretien sur l’état des lieux du secteur. Ali Mahmoudi a égélement salué l’implication des populations dans la préservation du patrimoine sylvestre. Sur un autre plan, il a mis en exergue la contribution de l’exploitation des ressources forestières dans le développement local et national. Un segment à valoriser.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Enquête

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept