Search
Massacres du 8 mai 1945 : prémices du 1er novembre
Dimanche 27 Mai 2018
Journal Electronique

Alors que la France en liesse fête sa victoire sur le nazisme, le 8 mai 1945, une manifestation a tourné au drame en Algérie. Les Algériens répondant à l’appel du PPA (Parti du peuple algérien) sortent dans la rue exprimer leur joie et rendre hommage à leurs frères tombés en Europe. Dans le cortège, parmi ceux des alliés, des drapeaux algériens flottent. Les autorités coloniales donnent alors l’ordre aux forces de police de tirer sur leurs porteurs. Une répression sanglante s’abat sur les manifestants. A Sétif, Guelma et Kherrata, les actes barbares , commis également par des milices de colons, se poursuivent des semaines durant, faisant des dizaines de milliers de morts. Des hommes avaient été jetés vifs dans des ravins.

Le premier martyr de la répression s’appelle Saal Bouzid. Le jeune scout brandissant les couleurs nationales est dans les premiers rangs du cortège de quelque 8 000 personnes qui se rend au monument aux morts de la ville de Sétif. La foule scande comme mot d’ordre « Indépendance ». D’autres banderoles appellent également à libérer Messali Hadj, le chef emprisonné du PPA. Les nationalistes se manifestent ouvertement en revendiquant aux autorités coloniales le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Après les sacrifices consentis par les tirailleurs algériens durant la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés, les leaders du mouvement national ont saisi l’occasion de la fin des hostilités pour mettre sur le tapis le droit à l’autodétermination. Mais la France coloniale ne l’entendait pas de cette manière.

Les exécutions sommaires, bombardements, massacres et humiliations organisés par l’armée et les milices contre les populations algériennes laisseront des traumatismes indélébiles dans les corps et les cœurs. Ces actions d’une extrême brutalité ont porté, selon plusieurs historiens, les ferments de la guerre de libération au plus profond du peuple algérien. Ces massacres feront prendre conscience aux Algériens la réalité de leur condition. Pour toute une génération, le 8 Mai aura été un tournant décisif dans l’évolution du mouvement national. Pour l’historien Mohammed Harbi , « la guerre de libération commence à Sétif ».

Le nombre de victimes reste encore difficile à évaluer. L’histoire retient le nombre de 45 000. 

Les massacres du 8 mai 1945 furent une réponse claire aux premiers soubresauts d’une nation en quête de liberté. Ce qui n’était qu’une demande, une sollicitation, prend forme et devient une lutte armée pour l’indépendance. L’affrontement est à ce point inéluctable. En 1954, le 1er novembre, une trentaine d’attentats se produisent en plusieurs points du territoire. Le Front de libération nationale (FLN) qui vient de se constituer mène le combat armé. L’Algérie entre dès lors en guerre avant de parvenir enfin à arracher à la France son indépendance, le 5 juillet 1962. Beaucoup de ceux qui ont pris les armes furent témoins des événements tragiques. Ce jour la, ils ont cessé de croire en la France et ses promesses

Reconnaissance des crimes coloniaux

Le 19 avril 2015, le secrétaire d’Etat français chargé des Anciens combattants s’est rendu dans la ville de Sétif pour participer à la commémoration des massacres du 8 mai 1945. La visite s’inscrivit dans la volonté d’apaisement entre les deux pays. Jean-Marc Todeschini s’est incliné devant le Mausolée à la mémoire de la première victime de la répression du 8 mai 1945. « En me rendant à Sétif, je dis la reconnaissance par la France des souffrances endurées et rend hommage aux victimes algériennes et européennes de Sétif, de Guelma et de Kherrata », écrit Todeschini dans le livre d’or, appelant Français et Algériens, « au nom de la mémoire partagée à continuer d’avancer ensemble vers ce qui les réunit ». Pour les Algériens, le 8 Mai reste une date symbolique dans la longue marche pour la reconquête de leur souveraineté et liberté.

Karima Dehiles

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

    • Tipasa : la Corne d’Or et le CET livrés avant le 1er juillet

      Abdelkader Benmessaoud, ministre du tourisme et de l’artisanat a instruit, jeudi dernier, les entreprises en charge de la rénovation et de la modernisation des complexes CET et de la Corne d’Or, à Tipasa, relevant de l’EGTT (entreprise de la gestion touristique de Tipasa) de procéder à la livraison des travaux avant le début du mois de juillet, et ce pour que la réouverture de ces deux joyaux touristiques, entrés en fonction en 1969, coïncide avec l’entame effective de la haute saison.

Culture

Sciences et Technologies

Histoire

    • Arezki L’bachir, l’honneur comme moteur de la résistance

      Le 14 mai 1895, à l’aube, devant la gendarmerie d’Azazga (Tizi-Ouzou), Arezki Ben Bachir est guillotiné. Pour perpétuer sa mémoire, le réalisateur Djamel Bendeddouche a, le 22 avril dernier, fait don à la direction de la culture de la guillotine ayant servi dans le tournage de son film, "Arezki l’indigène", réplique exacte du sinistre instrument qui a servi à la mise à mort du célèbre rebelle contre le colonialiste français, qui reprend ainsi place dans la cour de l’ancienne prison coloniale de la ville.

Medias

    • Télédiffusion via Alcomsat 1 : convention entre TDA et l’Agence spatiale algérienne

      Le ministre de la Communication, a présidé, lundi, la cérémonie de signature d’une convention cadre entre la TDA (télédiffusion d’Algérie) et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) dédiée à l’exploitation du satellite Alcomsat-1 pour les besoin, de télédiffusion.

L'agenda

Conseil de la Nation

Le conseil de la nation poursuivra dimanche à 10h, la session plénière consacrée à la présentation et débat de projet de loi sur la santé.

 

Ministère de l’Education

La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghabrit, procédera lundi au lancement des épreuves de l’examen du brevet de l’enseignement moyen-BEM-, à partir de Laghouat et Djelfa.

 

Opéra d’Alger

L’opéra d’Alger Boualem Bessaih présente jusqu’au 11juin a partir de 22h, les nuits de Ramadhan 2018.

 

Ministère des Moudjahidines

Le ministre des Moudjahidines, M. Tayeb Zitouni, effectuera dimanche, une visite dans la wilaya de Blida.

 

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati effectuera dimanche et lundi une visite de travail et d’inspection dans les wilayas Oran et Mostaganem.

 

Ministère de la Jeunesse

Le ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Hattab, effectuera dimanche une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Ouargla

 

Musée national du moudjahid       

Le Musée national de moudjahid organise lundi à11h à la Kasma des moudjahidine de Bologhine et simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 264e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

HCA

Dans le cadre de l'application en vertu des dispositions de la constitution qui stipule que Tamazight est langue nationale et officielle, et pour traduire sur le terrain la dimension national des actions du Haut Commissariat à l'Amazighité, le secrétaire générale de HCA M. Si El Hachemi Assad est en visite de travail depuis hier dans la Wilaya de Skikda.

 

UGTA

A l’occasion du mois sacré du Ramadhan, l’union générale des travailleurs algériens, organise durant ce mois sacré des marchés de solidarité à travers tout le territoire national,

 

Opéra d’Alger

L’opéra d’Alger Boualem Bessaih présente jusqu’au 11juin a partir de 22h, les nuits de Ramadhan 2018.

 

COA

L’assemblée générale ordinaire du comité olympique et sportif algérien se tiendra le 2 juin à 22h30, au siège de la COA.

 

Ambassade d’Italie

L’ambassade d’Italie et l’institut culturel Italien d’Alger en collaboration avec le ministère de la culture et l’OREF organise le 29 mai à 22h30, à la salle Ibn Zeydoun un concert de l’orchestre de Piazza Vittorio.

 

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Reportage

PATRIMOINE

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept