Search
Zohour Assia Boutaleb, à propos de l’Emir Abdelkader : «L’Emir n’est pas un personnage de marketing !»
Dimanche 17 Décembre 2017
Journal Electronique

A l’occasion de la célébration du 185e anniversaire de la Moubayaa (allégeance) à l’Emir Abdelkader, sa descendante à la septième génération, Zohour Assia Boutaleb, a exprimé deux souhaits : que cette date soit décrétée journée nationale et que l’image de l’Emir ne soit pas exploité à des fins inavouées.     

Zohour Assia Boutaleb, a saisi cette occasion pour mettre les choses au point. En visite de courtoisie au journal Horizons, elle fait part de son opposition à ceux qui tentent de faire de l’Emir « un personnage marketing de surenchère ». Elle pointe du doigt une association «qui a fait récemment irruption» à Mascara et qui brigue la paternité du personnage de l’Emir.

«Cette association ne fait pas des activités en faveur de l’émir et de tout ce qu’il a entrepris. A Mascara d’ailleurs, on continue à cultiver une image de l’homme qui relève de mythes et non de faits réels», indique-t-elle. Son aïeul mérite mieux, soutient-elle, que de tomber dans « la platitude » des rencontres organisées autour de celui qui a fondé l’Etat moderne «grâce auquel ont émergé des leaders, des combattants qui ont donné leurs vies pour l’Algérie».

Pourtant, celui qui tint tête aux troupes coloniales pendant 15 années est parfois attaqué, à l’instar d’autres symboles de l’histoire de l’Algérie. Et dire  qu’il avait un trait de personnalité rare à son époque : il était démocrate. «Il a toujours agi en démocrate, appelant au vote, tempérant les ardeurs des uns et des autres, respectant les avis contradictoires, appelant à des élections libres, ne rejetant jamais un vote qui ne lui est pas favorable. L’émir en un mot, était en avance sur son temps, avait une vision lointaine de l’édification d’un pays, d’un état-nation», affirme son arrière petite-fille.

Au delà du combattant et de l’homme politique, il avait une  facette celle d’un adepte du soufisme. «S’il a gagné des batailles, c’est parce qu’il suivait les traces du prophète, que le Salut Soit Sur Lui.  Son humanisme, d’ailleurs, et sa défense des droits de l’homme, proviennent de là. Il était convaincu que c’est avec la religion qu’il pouvait vaincre», souligne-t-elle. Et c’est grâce au lettré qu’il était que le célèbre théologien Muhyi-d-dîn Ibn ’Arabi, considéré comme le pivot de la pensée métaphysique de l'islam, est connu aujourd’hui. «L’Emir a repris beaucoup de ses ouvrages et l’a fait connaitre. C’est grâce, à lui aussi, que le Saint Coran a été imprimé de part le monde», révèle-t-elle. C’est en découvrant l’impression de la bible dans une imprimerie qu’il a pensé à faire de même pour le Coran. En dépit des réticences de l’époque, il a réussi à convaincre sur l’importance de cette opération qui permettait la divulgation de l’islam dans le monde entier.

Un homme sobre

Mais ce que Mme. Boutaleb trouve attirant dans la personnalité de son aïeul, c’est son charme. «Ce n’était pas un homme d’apparat. Il habitait une Kheïma dans la sobriété la plus totale et son unique trône, c’était son cheval. Mais il était beau et charismatique.  Une comtesse  est allée le voir une fois, lui demandant s’il était normal qu’un homme ait quatre épouses. Il lui a répondu que si un homme avait devant lui une femme aussi belle, brillante et intelligente qu’elle, il pourrait s’en contentait d’une seule», raconte-t-elle.

L’Emir n’avait pas un harem de 100 femmes et épouses comme rapporté par des racontars. Il a épousé quatre femmes dont la première a été l’amour de sa vie. «On raconte, dans la famille, qu’il avait eu le coup de foudre pour sa première épouse, sa cousine lala Kheira, avant même de la demander en mariage. Ils se sont rencontrés par hasard sans savoir qui était l’un et l’autre. Lala Kheira était tellement sous le charme qu’elle a fait tomber son haïk», rapporte-t-elle. Les facettes de l’Emir sont tellement multiples, riches, qu’un seul ouvrage ou un film ne réussiront pas à traduire. D’ailleurs Mme Boutaleb ne rejette pas l’idée d’un film sur lui. A condition, toutefois, qu’il soit inspiré de faits historiques réels, qu’il se réfère aux historiens algériens et non aux versions du colonisateur. Elle évoque l’ancien projet de film sur l’Emir qui a été annulé, par la suite, après avoir fait l’objet d’une polémique. «Dans une conférence de presse, Philip Diaz, chargé du scénario du film, avait déclaré se référer aux déclarations des généraux français. Ce qui a profondément choqué mon père, qui était président de la fondation Abdelkader, ainsi que le gouvernement algérien d’ailleurs. On était contre ce projet dans ces conditions et on est content d’avoir eu gain de cause», dit-elle.

Elle a rappelé que depuis le transfert des cendres de l’Emir vers l’Algérie en 1966, le projet d’un film sur lui a émergé. Le président Houari Boumediene a fait appel, à l’époque, au célèbre réalisateur Mustapha El Akkad. «Mais le projet est tombé à l’eau à la mort de Boumediene. El Akkad avait prévu de relancer le projet et j’allais même le rencontrer aux Etats-Unis. Hélas, il est mort aussi à son tour. C’est grâce au président Bouteflika si le projet a été relancé encore une fois pas la suite. Mais c’est la présidence elle-même qui l’a, à juste titre, annulé», soutient-elle. Ce qu’elle espère aujourd’hui, c’est non seulement un film mais plusieurs qui retracent fidèlement la vie et l’œuvre de l’Emir. 

Un peuple menacé de génocide

Qu’on corrige aussi certains faits relatifs à l’Emir et qui sont enseignés dans nos écoles. «Ce qui est enseigné dans nos écoles sur l’Emir est vraiment minime.  On y évoque une réédition de l’Emir, ce qui est faux. Il a déposé les armes, c’est différent. Il la fait pour préserver son peuple menacé de génocide et pour que le combat soit poursuivi. Et c’est ce qui s’est passé», affirme-t-elle. Pour elle,  s’il y n’avait pas eu la résistance de l’Emir, il n’y aurait pas eu celles d’el Mokrani, de Bouamama, de Boubeghla, de fadhma n’Soumer et le 1er novembre 1954. Les enfants de l’Emir n’étaient pas du reste et ont poursuivi le combat dans tout le Maghreb. «L’Emir Sidi Mihieddine combattait avec el Mokrani, l’Emir Ai bacha avec Omar el Mokhtari, l’Emir Abdelmalek a combattu les espagnols au Maroc. Sans oublier l’Emir Khaled, le père du nationalisme en Algérie, et l’Emir Azzedine qui a combattu au Liban», note-t-elle.

Il y a encore du travail à faire, selon elle, sur la vie de l’Emir, sur ce qu’il a laissé derrière lui mais aussi sur l’Histoire du pays. Préserver le patrimoine national dont celui de l’Emir qui est à l’abandon. Faire la lumière sur ce qui reste caché, inexploité. «La fondation cours toujours après son agrément, depuis 2012. Mais elle ne s’arrête pas pour autant.  On travaillera d’arrache pied pour faire connaitre et défendre ce grand patrimoine universel qui est l’Emir et dénoncer l’opportunisme qui se fait autour de lui. On le doit à nous-mêmes et à nos générations futures», s’engage-t-elle. Elle confie que sa famille a fait don de tout ce qui restait de son aïeul, documents, lettres….à l’Algérie. Tout a été remis au musée de l’armée, précise-t-elle. «On déplore juste que tout ce don ne soit pas encore exposé et exploité alors qu’il remonte à des années», confie-t-elle.

Farida Belkhiri 

  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Célébration du 61e anniversaire de la création de la Radio secrète
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Symposium sur le renouveau du football algérien
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le president Emmanuel Macron lors de l' accueille populaire a Alger
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • MCA USMA
  • mca usma
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • mca usma
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • mca usma
  • mca usma
  • mca usma
  • mca usma
  • Ministre de communication Djamel kaouane lors de sa visite au CIP
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • election APC et APw 2017
  • Ministre de communication Djamel kaouane lors de sa visite au CIP
  • Le président Bouteflika accompli son vote électoral
  • Ministre de communication Djamel kaouane lors de sa visite au CIP
  • Ministre de communication Djamel kaouane lors de sa visite au CIP
  • Ministre de communication Djamel kaouane lors de sa visite au CIP
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique
  • Match Amical Algérie centre Afrique

Monde

    • Sommet de l’OCI : Erdogan appelle le monde à reconnaitre El Qods comme capitale de la Palestine

      «J'invite les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître El Qods occupé comme capitale de la Palestine », a déclaré le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan, lors de l'ouverture d'un sommet extraordinaire de l'Organisation de coopération islamique (OCI) à Istanbul regroupant 48 Etats dont 16 dirigeants des pays membres dont l’Algérie représentée par le président de l'Assemblée populaire nationale, Saïd Bouhadja, représentant du président de la  République, Abdelaziz Bouteflika.

    • Washington «prête à négocier sans conditions» avec la Corée du Nord

      Les Etats-Unis sont prêts à s'asseoir à la table des négociations avec la Corée du Nord "sans condition préalable", a  déclaré mardi dernier le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson.

Société

    • Baisse sensible de la violence, selon les services de sécurité

      Le phénomène de la violence dans les nouveaux quartiers est plus  d’ordre social que sécuritaire, selon des études analytiques des services de sécurité qui  plaident  pour un accompagnement social de l’action policière. Pour ce faire, les services de police et de la Gendarmerie Nationale ont opté pour le travail de proximité, l’anticipation et la prévention.

Economie

    • Une stratégie nationale de logistique, une nécessité

      Le ministre du commerce a estimé impératif  de développer une stratégie nationale logistique. «Les principaux disfonctionnement qui pèse sur la compétitivité de notre commerce sont caractérisés par un réseau ferroviaire insuffisamment étoffé et  pas toujours connecté aux principaux centres d’activité de production et de conditionnement et  aux port et aéroports» a-t-il déploré.

Culture

    • L’œuvre immortelle de Léon Tolstoï

      « Anna Karénine ! Anna Karénine ! Anna Karénine ! ». Telle est la réponse de William Faulkner, romancier et nouvelliste américain (1897-1962), à une question sur l’œuvre de Léon Tolstoï. Mais qui est l’auteur de cette œuvre gigantesque qui compte plus de quatre-vingts volumes et demanderait, pour la connaître vraiment, plusieurs années de lecture cursive ?

Sciences et Technologies

    • Un virus voleur de bitcoins identifié par Kaspersky

      La société de sécurité informatique russe Kaspersky Labs a annoncé jeudi avoir identifié un virus qui fait les poches des détenteurs de monnaies virtuelles et dont le butin atteint pour l'heure environ 140.000 dollars.

Sports

    • Ligue 1 Mobilis (15e journée) : le CSC en appel, la JSS à l’affût

      La trêve hivernale a sonné pour les seize équipes de Ligue 1 Mobilis, au terme de la 15e et ultime journée de la phase aller, prévue ce week-end. Un round qui propose au leader constantinois, déjà assuré du titre honorifique de champion d’hiver, un périlleux déplacement du côté du stade Omar Hamadi où il risque de laisser des plumes face à un onze du Paradou difficile à manœuvrer sur ses terres.

    • MCA : Barnabas, 1er libéré

      Même si le mercato d’hiver ne s’ouvrira officiellement que dans deux jours, au MCA, on prépare déjà la purge. Comme chacun le sait, le coach mouloudèen, Bernard Casoni a demandé des renforts notamment au milieu du terrain et en attaque.

      Mais pour pouvoir recruter, il va falloir dégraisser l’effectif, d’où cette décision de la direction du club mouloudèen en concertation avec son staff technique, de se passer des services de quelques éléments qui n’entrent désormais plus dans les plans de Casoni.

Santé

Medias

    • Propagation des fausses nouvelles sur internet "les Fake news" : la nouvelle plaie du net

      Souvent citées parmi les menaces sérieuses qui entravent le bon fonctionnement du réseau internet et particulièrement des réseaux sociaux, les fausses informations ou ‘’Fake news tendent à se développer pour s’ériger en activité lucrative. Cependant, et même si leur impact est actuellement objet d’un débat, les répercussions  négatives sont multiples au point où certains y voient un danger pour …. la démocratie. Voyons de quoi cela retourne-t-il.

L'agenda

 

Ministère des affaires étrangers

La séance d'ouverture de la 11ème Réunion annuelle des points focaux du centre africain d'études et de recherche sur le terrorisme (CAERT) se tiendra dimanche à 14h  au siège du Ministre des affaires étrangers.

 

Ministère de la communication

Sous l’égide du ministre de la communication , Djamel Kaouane  , la radio algérienne célèbrera samedi 14h, au centre culturel Aissa Messaoudi , le 61ème anniversaire de la création de la radio « la voix de l’Algérie libre et combattante ».

 

Ministère des Ressources en Eau

Le ministre des ressources en eau, Hocine Necib effectuera les 17 et 18 Décembre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de M’Sila

 

Ministère de la Jeunesse et des Sports

Le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali, présidera samedi à 09h30 à l’OCO, stade de 05 Juillet, l’ouverture du séminaire national d’information sur le dopage sportif ; Et effectuera les 17 et 18 une visite de travail dans la wilaya de Tamanrasset et les wilayas déléguées de Ain Salah et Ain Guessam.

 

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera samedi à 8h30 au ministère, l’ouverture de la réunion annuelle d’évaluation des cadres centraux et régionaux de son département.

 

Ministère de l’Agriculture

Le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkder Bouazghi, effectuera samedi une visite de travail dans la wilaya d’Ain Defla.

 

Ministère de la Culture

Le ministre de la culture, Azzeddine Mihoubi, sera samedi à 10h30, l’invité du forum d’El Moudjahid au siège du journal El Moudjahid.

 

HIISE

La haute instance indépendante de surveillance des élections organise le 18 Décembre à 09h à l’hôtel El Aurassi, la cérémonie d’ouverture de la réunion consacrée à l’adoption du rapport final des dernières élections locale qui sera remis au Président de la république, M Abdelaziz Bouteflika.

 

MOUAKILL

Le directeur de la radio FM, M. Mourad Ouadahi organise les 18 et 19décembre au centre international de conférences Abdelatif Rahal « Mouakill2017 »,la première conférence nationale sur la micro-entreprise et l’Entrepreneuriat »

 

Sûreté nationale

Le directeur général de la sûreté nationale, M. Abdelghani Hamel présidera samedi à9h à l’école supérieure de la police Ali Tounsi, la cérémonie de célébration de la fête de la police arabe.  

 

Syndicat des Magistrats

Le syndicat des magistrats organise samedi à 09h, à la résidence des magistrats une cérémonie d’ouverture des travaux de la session ordinaire de son conseil national.

 

Machaal Echahid

A l’occasion du centenaire du Cheikh Amoud Ben Mokhtar le chef de la résistance de Tassili N’ajjer ; L’association Machaal Echahid organise le 19 Décembre à 09h30 dans la ville de Djanet wilaya d’Illizi un forum de la mémoire intitulé « La participation des habitants de Tassili N’ajjer dans la résistance et la guerre de libération ».

 

Musée National du Moudjahid

Le musée national du moudjahid organise le 18 Décembre à 14h, au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 219e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate  pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Salon international de la Zootechnie

La 5ème édition du Salon international de la Zootechnie aura lieu du 18 au 21 décembre 2017 à la Wilaya de sidi Bel Abbes, et qui auras pour thème "La zootechnie au service de l'investissement agricole".

 

Festival national du théâtre professionnel

Le commissariat du festival national du Théâtre professionnel (FNTP) annonce la tenu de la douzième édition de festival du 23 au 31 Décembre 2017 au Théâtre National Algérien "Mahieddine Bachtarzi" .

 

Conseil de la Concurrence

Le Conseil de la Concurrence organisera le 19 décembre à l’hôtel Sofitel à partir de 9h,une journée d’étude sur le thème « le roule de la concurrence dans la protection du pouvoir d’achat ,et la préservation et la création de l’emploi.

 

Campagne de Vaccination

Le ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière organise du 27 décembre 2017 au 02 janvier 2018, une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole des enfants scolarisés.

 

 

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Reportage

    • Raid des sables d’Algérie arrive à Tamanrasset, émerveillement

      Après deux nuitées de bivouac entourés   des dunes de In Salah et les mont rocheux  de Moulay Lahcen, les participants aux raid des Sables d’Algérie sont entrés mercredi à Tamanrasset.A leur arrivée, une délégation des autorités locales à leur tête le wali de Doumi Djilali,  étaient à l’accueil.  Au cours de son échange avec les participants, notamment sur les conditions du déroulement du raid, le wali a tenu à exprimer « sa satisfaction » du succès de cette opération. « Votre séjour va vous permettre de découvrir la ville de Tamanrasset et son potentiel »,  a-t-il souligné.

      De notre envoyée spéciale : Nouria Bourihane

      Read more Raid des...

    • Raid des sables : les portes du désert s’offrent aux participants

      La caravane « Raid des Sables » quitte Ghardaïa avec un pincement sur le cœur. Néanmoins, les participants ont hâte de faire de nouvelles découvertes dans l’immensité  désertique dont les traits commencent à se dessiner peu à peu. Le trajet entre la Vallée du M’zab et El Ménia  annonce les première dunes. A perte de vue s’étendent ces monts de sables entrecoupés par de vastes et verdoyants champs agricoles. Les arrêts marqués sont bien calculés. Impossible de rater la prise de photo de la première dune à l’entrée du grand sud, ni les formes des montagnes géantes, ni encore moins la célèbre entrée d’El Ménia.

      De notre envoyée spéciale:  Nouria Bourihane 

      Read more Raid des...

Histoire

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept