Search
Acteur et témoin de la Révolution algérienne, Redha Malek nous quitte
Mardi 17 Juillet 2018
Journal Electronique

C’est une figure politique et intellectuelle de premier plan qui nous a quittés, hier,  à l’âge de 86 ans.  Redha Malek était un homme  dont le destin se confondit  d’abord  avec celui de l’Algérie combattante. Il était au milieu des années 50   en tant qu’étudiant à la Sorbonne (Paris), aux cotés d’Ahmed Taleb Ibrahimi , Harbi et Benyahia actif au sein  de l’UGEMA , le syndicat des étudiants qui se voulait un prolongement du FLN .

Ayant rejoint Tunis, Malek dirigera, après la mort d’Abane,   le journal El Moudjahid jusqu’ à l’indépendance ou il se mit en retrait de la crise de l’été 62. Il  évita comme d’autres militants (Haroun, Lacheraf…) de prendre une position en faveur d’un groupe contre l’autre. De cette période, celui qui était le porte parole de la délégation du FLN à Evian nous laisse un document précieux (L'Algérie à Évian. Histoire des négociations secrètes 1956-1962) sur le processus de négociations  qui ont  conduit à l’indépendance de l’Algérie. Il sera publié bien plus tard, en 1996 en France puis réédité en Algérie.

Avec l’arrivée de Houari Boumediene à la tête de l’Etat,  Malek   entamera une longue carrière de diplomate. Il sera nommé  dans de grandes capitales comme Belgrade,  Paris, Moscou et Londres.  Nous  trouvons quelques souvenirs  de ses séjours et de ses rencontres dans son ouvrage «; « Guerre de libération et Révolution démocratique, Écrits d’hier et d’aujourd’hui », (Casbah Éditions, 2010).  C’est à cette époque qu’il fut l’un  des principaux négociateurs qui ont obtenu la libération en 1981 des  52 otages de l'ambassade américaine à Téhéran (Iran).

L’homme diplômé en lettres et philosophie » était considéré  à cette période comme « un idéologue », rédacteur de textes idéologiques.  Aux cotés de Lacheraf, il prendra part à la rédaction du programme de Tripoli puis  de la Charte nationale de 1976.  Juste après, cette carrière sera entrecoupée par sa  il est nomination  pour une brève période  comme  ministre de l’information.

 L’homme restera fidèle, jusqu’ à la fin de sa vie, au message éternel de Novembre.  Il ne manquera jamais dans ses écrits et ses nombreuses  conférences de rappeler «  la dimension libératrice et moderniste de la révolution de Novembre ».  L’homme  avait  côtoyé Abane, Krim , Abbas ,  Fanon, le couple Chaulet. Il  se montrait très nostalgique de la révolution et sévère  sur tout propos ou attitude « révisionniste »  

Après les événements d’Octobre 1988, il est revenu  à l’avant- scène. Il publie d’abord un essai sur la modernité chez Bouchene ou il se place dans le sillage des réformateurs de l’islam. Il est  farouchement opposé aux lectures littéralistes et « intégristes » de la religion. Il fut rappelé ensuite aux affaires  par Boudiaf qui l’avait sollicité  pour diriger le CNT. Après l’assassinat ce dernier, devenant membre du HCE ,   il  sera remplacé par l’écrivain Benhadouga. Chef du gouvernement jusqu’en  avril 1994  Rédha Malek lancera ensuite une formation  l’Alliance nationale républicaine (Anr) de 1995 à 2009 résolument engagée pour la  défense de  république et opposé à l’islamisme, négateur et fossoyeur de l’Algérie .

Il était  à cette période marquée par la furie terroriste et les difficultés économiques  intransigeant vis-à-vis de cette  mouvance. Qui a oublié son cri d’alarme et défi suite à la suite de l’assassinat de Alloula , « la peur doit changer de camp » ? 

Avec la disparition de Redha Malek,  l’Algérie perd à la fois un acteur et un  témoin de son histoire.

H Rachid  

 

Santé

Environnement

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales organisera, les 15 et 16 juillet, les travaux de la 6e session mixte territoriale algéro-nigérienne au CIC Abdellatif-Rahal (Alger).

Ministère de l’Enseignement supérieur

L’Université de Mostaganem accueillera, du 15 au 19 juillet, la 70e conférence internationale pour l’étude et l’amélioration de l’enseignement des mathématiques, présidée par Tahar Hadjar, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

APN

La commission des affaires étrangères, de la coopération et de la communauté nationale à l’étranger, présidée par Abdelhamid Si Afif, effectuera, jusqu’au 18 juillet, des visites d’inspection dans certains ports et aéroports.

Ministère de la Solidarité nationale

Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme célèbrera, dimanche, à 14h30, l’école des non-voyants d’El Achour, la Journée nationale de l’enfance.

 

Photo news
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Tremblement exercice de terre
  • Tremblement exercice de terre
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Simulation d’un séisme à Bouira
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Crash d'un Illiouchine de transport militaire près de Boufarik, 257 morts
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia
  • Conférence de presse Ouyahia

Football

Sports Divers

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept