Search
Acteur et témoin de la Révolution algérienne, Redha Malek nous quitte
Samedi 19 Août 2017
Journal Electronique

C’est une figure politique et intellectuelle de premier plan qui nous a quittés, hier,  à l’âge de 86 ans.  Redha Malek était un homme  dont le destin se confondit  d’abord  avec celui de l’Algérie combattante. Il était au milieu des années 50   en tant qu’étudiant à la Sorbonne (Paris), aux cotés d’Ahmed Taleb Ibrahimi , Harbi et Benyahia actif au sein  de l’UGEMA , le syndicat des étudiants qui se voulait un prolongement du FLN .

Ayant rejoint Tunis, Malek dirigera, après la mort d’Abane,   le journal El Moudjahid jusqu’ à l’indépendance ou il se mit en retrait de la crise de l’été 62. Il  évita comme d’autres militants (Haroun, Lacheraf…) de prendre une position en faveur d’un groupe contre l’autre. De cette période, celui qui était le porte parole de la délégation du FLN à Evian nous laisse un document précieux (L'Algérie à Évian. Histoire des négociations secrètes 1956-1962) sur le processus de négociations  qui ont  conduit à l’indépendance de l’Algérie. Il sera publié bien plus tard, en 1996 en France puis réédité en Algérie.

Avec l’arrivée de Houari Boumediene à la tête de l’Etat,  Malek   entamera une longue carrière de diplomate. Il sera nommé  dans de grandes capitales comme Belgrade,  Paris, Moscou et Londres.  Nous  trouvons quelques souvenirs  de ses séjours et de ses rencontres dans son ouvrage «; « Guerre de libération et Révolution démocratique, Écrits d’hier et d’aujourd’hui », (Casbah Éditions, 2010).  C’est à cette époque qu’il fut l’un  des principaux négociateurs qui ont obtenu la libération en 1981 des  52 otages de l'ambassade américaine à Téhéran (Iran).

L’homme diplômé en lettres et philosophie » était considéré  à cette période comme « un idéologue », rédacteur de textes idéologiques.  Aux cotés de Lacheraf, il prendra part à la rédaction du programme de Tripoli puis  de la Charte nationale de 1976.  Juste après, cette carrière sera entrecoupée par sa  il est nomination  pour une brève période  comme  ministre de l’information.

 L’homme restera fidèle, jusqu’ à la fin de sa vie, au message éternel de Novembre.  Il ne manquera jamais dans ses écrits et ses nombreuses  conférences de rappeler «  la dimension libératrice et moderniste de la révolution de Novembre ».  L’homme  avait  côtoyé Abane, Krim , Abbas ,  Fanon, le couple Chaulet. Il  se montrait très nostalgique de la révolution et sévère  sur tout propos ou attitude « révisionniste »  

Après les événements d’Octobre 1988, il est revenu  à l’avant- scène. Il publie d’abord un essai sur la modernité chez Bouchene ou il se place dans le sillage des réformateurs de l’islam. Il est  farouchement opposé aux lectures littéralistes et « intégristes » de la religion. Il fut rappelé ensuite aux affaires  par Boudiaf qui l’avait sollicité  pour diriger le CNT. Après l’assassinat ce dernier, devenant membre du HCE ,   il  sera remplacé par l’écrivain Benhadouga. Chef du gouvernement jusqu’en  avril 1994  Rédha Malek lancera ensuite une formation  l’Alliance nationale républicaine (Anr) de 1995 à 2009 résolument engagée pour la  défense de  république et opposé à l’islamisme, négateur et fossoyeur de l’Algérie .

Il était  à cette période marquée par la furie terroriste et les difficultés économiques  intransigeant vis-à-vis de cette  mouvance. Qui a oublié son cri d’alarme et défi suite à la suite de l’assassinat de Alloula , « la peur doit changer de camp » ? 

Avec la disparition de Redha Malek,  l’Algérie perd à la fois un acteur et un  témoin de son histoire.

H Rachid  

 

  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
Monde
Société
Economie
Culture
    • L'Algérie au Festival de l’Ecriture Arabe

      La troisième édition de la rencontre sur l’écriture arabe se qui se tient depuis jeudi dernier au Caire, sous le thème « Cueillette des fruits » a vu la participation de quelques 120 artistes issus de 21 de plusieurs  pays (Algérie, Palestine, Syrie, Egypte, Arabie saoudite, Irak, Tunisie, Malaisie, Chine…).

    • L'artisanat s'invite aux Sablettes

      Cet été, la promenade des Sablettes est devenue une des destinations préférées  des familles. Pour rendre cet espace plus agréable, pour les touristes et émigrés qui viennent  découvrir l’endroit, la wilaya d’Alger organise, en partenariat avec la Fédération nationale des artisans, une exposition-vente des produits d’artisanat. Cette initiative s’inscrit  dans le cadre de la préservation du patrimoine.

Sports
    • Handball U19 / Mondial-2017 : l'Algérie éliminée

      La sélection algérienne de handball des moins de 19 ans (garçons) a été éliminée au Tour préliminaire du Championnat du monde qui se déroule en Géorgie, après sa défaite face à son homologue japonaise 29-21 (mi-temps : 17-10), lundi à Tbilissi pour le compte de la 5e journée du groupe B.

    • Après la défaite (2-1) face à la Libye : le CHAN 2018 s’éloigne pour l’EN (A’)

      La sélection nationale des joueurs locaux (A’), a complètement manqué son retour sur la scène continentale, samedi soir au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. Défaits par la Libye (1-2), en match aller des éliminatoires du CHAN 2018, l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux., les Khoutir Ziti et consorts compromettent ainsi, leurs chances de qualification pour cette épreuve dont la phase finale du, prévue au Kenya (11 janvier au 2 février 2018).

Santé
    • Une stratégie plus efficace pour réduire la mortalité néonatale

      Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH), Mokhtar Hasbellaoui estime nécessaire la mise en place de « stratégies »  et « d’actions plus ciblées et plus fines » afin de réduire le taux de mortalité néonatale.

      « L’évolution lente de la mortalité infantile dominée par le lourd fardeau de la mortalité néonatale , qui représentant  prés de 80%  exige la mise en place de stratégies et d’ actions plus ciblées et plus fines afin de réduire son  taux », a soutenu le ministre , dans une allocution lue en son nom, par le chef du cabinet , à l’ouverture d’une rencontre organisée à l’hôtel Mercure , autour de « la Stratégie Nationale de Réduction Conséquente de la Mortalité Neonatale2017/2020 », en collaboration avec l’Unicef.

L'agenda

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera samedi, dans la wilaya de Tlemcen, la cérémonie des festivités nationales à l’occasion de la commémoration de la journée nationale du moudjahid 20 Août.

Ministère de la formation et de l’enseignement professionnel

Le ministre de la formation et de l’enseignement professionnel, organise jusqu’au 16 septembre, une campagne médiatique sur l’importance du secteur.

HCA

Le haut commissariat à l’Amazighité, organise samedi à la maison de la culture de Tlemcen et à l’occasion de la caravane littéraire dédiée à Mouloud Mammeri, un séminaire intitulé « Apport de Mouloud Mammeri à la guerre de libération nationale ». 

SMA

Les scouts musulmans Algérienne en collaboration avec l’ambassade de la Palestine à Alger organisent du 15 au 23 Août, le deuxième camp d’été au profit des enfants palestiniens sous le slogan « L’Algérie et la Palestine… même patrie », au centre psychopédagogique des enfants handicapés mental à Douaouda Bahri.

Wilaya D'Alger

Dans le cadre des festivités officielles commémoratives de la journée national du Moudjahid 20 Aout 1955/1956-2017,  la wilaya d'Alger organise une séries d’activités à compté de demain à partir de 8h 15 au siège de la wilaya.

Tournoi Beach  Soccer-JMoudj-

L’ANEP/CS -communication et signalétique-, organise du 19 au 21 Août, à la plage Colonel Abbès, Tipaza.

Musée national des antiquités

Le musée national des antiquités et des arts islamiques expose jusqu’au 30 octobre des objets archéologiques récemment découverts, lors des fouilles au niveau de la future station de métro de la place des martyrs intitulée « D’Icossium à Alger : 22 siècle d’histoire ».

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art présente du 05 au 31 Août, une sélection de peintures et de sculptures dans le cadre d’une exposition collective.

AARC

Sous l’égide du Ministère de la Culture, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC),  organise la seconde édition des projections cinématographiques en bord de mer « Ciné Plage 3ème Edition », en collaboration avec les Directions de Culture des wilayas de Ain Temouchent, Mostaganem, Bejaia, Tipaza, Jijel et Annaba et en partenariat avec les entreprises l'EPTV, l'ENRS, l'ENAG et AD Display du 30 juillet au 24 Août 2017.

ONCI

L’Office National de la Culture et de l’Information ONCI, et ONDA organisent  une deuxième série de caravanes artistiques à travers toutes les wilayas du pays du 03  au 22 aout.

Forem

L’assemblée générale de la Forem se déroulera, le 7 septembre à 09h, au centre de Bentalha.

Comité national des sympathisant

A l'occasion du 20 Aout 55 journée national du Moudjahid, L'université d'été de la RASD accueille le film documentaire de l'Auteur Abdelkrim Abidat sur le parcours Historique du Moudjahid M. Abdelaziz Bouteflika Président de la république. La projection suivi d'un débat aura lieu Dimanche 20 Aout 2017 à 9h30 a la salle de conférence ,de de l'université Mohamed Bouguera Boumerdes.

Ministère des affaires étrangères

A l'occasion de la célébration de la journée national de Moudjahid, le Ministère des affaires étrangères organise demain a 9h au siège du Ministère une conférence débat et dépôt d'une gerbe de fleurs.

HORIZONS, votre journal en PDF

Reportage

    • Alger by night : un projet devenu réalité

      Alger, en ces longues nuits estivales s’anime. Il suffit de mettre le nez dehors à partir de 21h pour constater qu’une vie nocturne est possible, du moins en ces soirées d’été.

      Même après 21 heures, il n’est plus  pas aisé de trouver une table vide sur une  terrasse ou  un banc dans un  jardin public. Les Algérois sortent de chez eux pour profiter de la brise de marine. Beaucoup  apprécient les petits plaisirs qu’offre El Mahroussa, la nuit venue. Les uns  sirotent  un thé, dégustent   une pizza. D’autres prennent  une glace en famille ou entre amis, flânent  dans les quartiers rénovés ou marchent  simplement  le long du front de mer.

      Read more Alger by...

Histoire
Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept