L'éditorial
Search
Mercredi 24 Juillet 2019
Journal Electronique

Le mieux-vivre ensemble

Le chantier des nouvelles villes est lancé. Hautement stratégique et érigé en priorité majeure, le défi s’impose en modèle incontournable de gestion efficiente et performante du tissu urbain qui reflète le visage de la nouvelle Algérie qui avance, porteuse d’une volonté de changement et de la prise en charge des aspirations populaires au mieux «vivre-ensemble». De Sidi Abdallah à El Ménéa, en passant par Boughezoul, une approche globale et intégrée est appréhendée pour répondre aux spécificités des nouveaux pôles de développement en rupture aves les schémas désuets et dotés de toutes les commodités d’une vie citoyenne équilibrée. Trois types de nouvelles villes sont conçus pour assurer une maîtrise du boom urbain, structurant les pôles d’excellence de Sidi Abdallah et Bouinan (la première couronne du Tell), la ville de Boughezoul pour assurer l’équilibre territorial (la 2e couronne des Hauts-Plateaux) et la zone de soutien au développement durable (la 3e couronne du Sud), telles que Hassi Messaoud et El Ménéa. Draâ Errich, à Annaba, Ali-Mendjeli, à Constantine, et Ahmed-Zabana, à Oran, complètent les pôles d’extension urbaine au cœur de la réunion du Conseil interministériel présidé par le Premier ministre, Noureddine Bedoui. Elle a été consacrée à l’examen des «problématiques qui entravent le parachèvement des nouvelles villes et pôles urbains», et une évaluation de l’état des projets pour tous les obstacles recensés et lever les «disparités» enregistrées. Une affectation des fonds de «manière raisonnable» a été décidée pour parachever les projets en cours de réalisation. Des mesures sont annoncées pour dynamiser et assurer la réalisation des programmes plurisectoriels, à travers notamment la mise en place d’un comité ad hoc au niveau du Premier ministère, l’installation «dans les plus brefs délais» des nouvelles wilayas déléguées et leurs directions exécutives à Sidi Abdallah, Bouinan, Draâ Errich, Ali-Mendjli et l’élaboration d’une étude prospective sur les nouvelles villes et pôles urbains supervisée par la Direction générale de l’aménagement et de l’attractivité du territoire. La rentrée sociale et universitaire s’annonce donc prometteuse pour les citoyens des nouvelles cités de Sidi Abdallah et de Bouinan qui attendent respectivement la réception de 13.000 et 9.000 logements.
 Horizons

Unité et fierté

L’Algérie unie et fière a été à l’honneur de la grande fête africaine séduite par la forte communion, le patriotisme et l’attachement profond aux valeurs novembriennes intransgressibles. C’est là le message délivré, ici et dans toutes les capitales, par les Algériens portant haut l’étendard de la nouvelle Algérie conquérante, ambitieuse et digne que ni la conjoncture délicate, ni les agitations pitoyables des nostalgiques de l’Eden perdu et, encore moins, les mains expertes des manipulateurs brandissant la carte des symboles n’ont pu altérer. C’est «une réponse forte et claire à la bande et ses relais et à tous ceux qui osent douter de l’unité de ce peuple», a indiqué dans un communiqué le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d’armée Ahmed Gaïd-Salah, adressant par la même occasion ses félicitations à l’ensemble des équipages des 9 aéronefs militaires. Cette contribution est l’expression d’une «fierté inégalée d’appartenir à une patrie qui s’appelle l’Algérie, en brandissant l’emblème national dans les quatre coins du pays et même à l’extérieur». La bataille des valeurs a été remportée. «C’était là une nouvelle occasion pour le peuple de prouver son authenticité et sa vénération pour ses symboles éternels, ainsi que sa fidélité au message des millions de valeureux chouhada», a-t-il affirmé. Au côté du peuple, l’Armée populaire nationale accueillie avec satisfaction par le peuple algérien signe un engagement résolu pour accompagner la quête d’un changement démocratique et la réalisation des aspirations populaires légitimes. «Vous êtes, à juste titre, ceux qui ont le mieux consacré ces efforts sur le terrain, avec professionnalisme élevé, dévouement et fidélité, tout comme vous êtes ceux qui ont le mieux fait montre d’un sens des responsabilités et du devoir, lors de l’accomplissement de cette sensible mission, vis-à-vis de votre armée et de votre patrie. Vous étiez, ainsi, le ciment qui a consolidé le lien armée-nation, aussi bien dans les moments difficiles que dans la joie et les exploits, et qui a érigé l’édifice de la patrie, pour que vous soyez dignes des espoirs de votre peuple, soit le solide rempart de l’Algérie et la citadelle imprenable, qui défend sa terre et ses cieux», a souligné le vice-ministre de la Défense nationale à l’adresse du commandant de la base aérienne de Boufarik et, à travers lui, à son état-major et à ses cadres, officiers et sous-officiers. Le socle unitaire de l’armée, de l’Etat et du peuple est ainsi conforté.
n Horizons

La grande Communion

Ce que jeunesse veut, le pays le veut. Dans une Algérie unie, alliant la détermination des «guerriers du désert» à la mobilisation populaire et au soutien multiforme de l’Etat, la victoire totale est l’expression d’une communion nationale significative d’un attachement profond aux valeurs fondamentales qui ont fait la grandeur de notre pays.
Le retour phénoménal des héros du Caire a provoqué une déferlante humaine rarement vue rythmant le passage du bus de l’Etusa pris d’assaut le long d’un itinéraire en folie où, faut-il le relever encore une fois, il n’y avait pas de place au moindre incident. Dès la matinée de ce samedi inoubliable, des centaines de milliers d’Algériens de tous âges se sont massés le long de l’aéroport jusqu’au Palais du peuple pour réserver un accueil chaleureux à la hauteur de la performance de la bande à Belmadi reçue en grande pompe par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah. L’Algérie qui avance, à l’image du capitaine des Fennecs clouant le bec aux retardataires de l’histoire, est forte de ces valeurs consacrées par le caractère pacifique du mouvement citoyen et ancrées dans la belle aventure africaine du Caire : unité, patriotisme, engagement et sens des responsabilités. Dans une allocution, le chef de l’Etat, décorant de l’ordre du mérite national les membres de la sélection nationale, a souligné les vertus des guerriers du désert «brillants aux yeux de ce peuple vaillant d’où vous tirez vos racines, vous avez porté dans vos cœurs» et «armés d’un vif esprit patriotique» qui ont permis une consécration incontestable. «C’est ainsi que vous vous érigez en meilleur modèle pour toute une génération de jeunes Algériens ambitieux, fervents et jaloux de l’Algérie, une génération ornée de compétences et de savoir-faire lui permettant de prendre son destin en main pour en faire jaillir l’avenir et les gloires de la patrie», a indiqué le chef de l’Etat, partageant la «déferlante des sentiments qui a submergé les 4 coins du pays» et réitérant «toute la gratitude et l’appréciation pour les efforts inouïs consentis». Ce que jeunesse veut…
 Horizons

C'est un fait, les Verts ont posé pied au pays des pharaons avec un gros doute dans les bagages. Tous les Algériens également appréhendaient leur prestation. C'était compter sans l'Alchimiste Djamal Belmadi qui cachait dans sa gibecière une potion magique, mêlant deux ingrédients secrets mais naturels, travail et compétence, capable de muter le plomb en or. Il en avait nourri sa troupe depuis qu'il en est à la tête, à peine une poignée de mois. Le charme a opéré dès le premier tour sur ses joueurs. La troupe de troufions ramollis qu'ils étaient se transforma, comme par enchantement, en guerriers intrépides, en conquérants dont la fougue, le talent et l'esprit d'équipe ont subjugué adversaires,spectateurs, et observateurs de toute la planète foot. Les Algériens aussi suivaient, d'abord circonspects, puis ahuris mais aux anges, l'équipe dont ils avaient tant rêvé, qui balaie sans ménagement, et avec classe, tous ses rivaux. Ils savaient le talent individuel de chaque joueur, des stars de statures mondiales pour certains. Là, ils découvrent une équipe. Et elle est stupéfiante ! Les Verts confirmeront leurs suprématie technique lors des batailles suivantes, qu'ils engagent toujours avec cette même ténacité, cette « grinta » nourrie par la rage de vaincre avec l'art et la manière. Le sublime free kick de Riadh Mahrez, l'explosion de joie des Verts, titulaires comme remplaçants, qui couronnèrent la victoire en demi finale, illustre parfaitement le nouveau mental qui auréolait l’Équipe nationale. Mais chacun des joueurs mérite autant d'éloges que le winger de charme de Manchester City. La culture de la gagne transmise par le magicien Belmadi avait fait son effet. Au pays comme dans le reste du monde c'est aussi l'explosion de joie des Algériens, mais aussi des maghrébins, et un espoir qui grandissait à chaque qualification. Et le rêve devint réalité ! Enfin, une qualification en finale de la Can après presque trois décennie d'humiliantes éliminations, avec l'immense fierté de l'avoir amplement mérité pour avoir surclassé tous les supposés favoris de la compétition. Désormais, Les Verts ont la faveur de tous les oracles. La fantastique épopée des Verts en coupe d'Afrique se devait bien d'être récompensée par le trophée africain, pour achever d'accomplir ce fabuleux destin.

Horizons

La culture de la gagne

L’Algérie est championne d’Afrique de football. C’est un fait, les Verts ont posé pied au pays des Pharaons avec un gros doute dans les bagages. Tous les Algériens également appréhendaient leur prestation. C’était compter sans l’alchimiste Djamal Belmadi qui cachait dans sa gibecière une potion magique, mêlant deux ingrédients secrets mais naturels, travail et compétence, capable de muter le plomb en or. Il en avait nourri sa troupe depuis qu’il en est à la tête, à peine une poignée de mois. Le charme a opéré dès le premier tour sur ses joueurs. La troupe de troufions ramollis qu’ils étaient se transforma, comme par enchantement, en guerriers intrépides, en conquérants dont la fougue, le talent et l’esprit d’équipe ont subjugué adversaires, spectateurs et observateurs de toute la planète foot. Les Algériens aussi suivaient, d’abord circonspects, puis ahuris mais aux anges, l’équipe dont ils avaient tant rêvé, qui balaie sans ménagement, et avec classe, tous ses rivaux. Ils savaient le talent individuel de chaque joueur, des stars de stature mondiale pour certains. Là, ils découvrent une équipe. Et elle est stupéfiante ! Les Verts confirmeront leur suprématie technique lors des batailles suivantes, qu’ils engagent toujours avec cette même ténacité, cette «grinta» nourrie par la rage de vaincre avec l’art et la manière. Le sublime free kick de Riadh Mahrez, l’explosion de joie des Verts, titulaires comme remplaçants, qui couronnèrent la victoire en demi-finale, illustrent parfaitement le nouveau mental qui auréolait l’équipe nationale. Mais chacun des joueurs mérite autant d’éloges que le winger de charme de Manchester City. La culture de la gagne transmise par le magicien Belmadi avait fait son effet. Au pays comme dans le reste du monde, c’est aussi l’explosion de joie des Algériens, mais aussi des Maghrébins, et un espoir qui grandissait à chaque qualification. Et le rêve devint réalité ! Enfin, une qualification en finale de la Can après presque trois décennies d’humiliantes éliminations avec l’immense fierté de l’avoir amplement mérité pour avoir surclassé tous les supposés favoris de la compétition. Désormais, les Verts ont la faveur de tous les oracles. La fantastique épopée des Verts en coupe d’Afrique se devait bien d’être récompensée par le trophée africain pour achever d’accomplir ce fabuleux destin.
 Horizons

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Dada Moussa Belkhir, effectuera, le 25 juillet , une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Skikda.

CRA

Le Croissant-Rouge algérien initie une opération de solidarité humanitaire en faveur des familles vulnérables de Tinzaouatine (Tamanrasset). Un avion cargo militaire acheminera, le 27 juillet jusqu’à Tinzaouatine,13 tonnes d’aides diverses.

 

Musée du moudjahid
Le Musée national du moudjahid organisera le 25 juillet, à 10h, la 382e rencontre simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

Forum d’El Moudjahid

Le forum d’El Moudjahid, en coordination avec Machaâl Echahid, commémorera, le 24 juillet  à 10h, le 60e anniversaire de la mort du syndicaliste Aïssat Idir où un hommage lui sera rendu par le moudjahid syndicaliste Abdelmadjid Azzi.

 

 RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise sa 10e édition de l’université d’été des cadres de la RASD et du Front Polisario, dont la cérémonie d’ouverture aura lieu, le 27 juillet à 10h, à l’université M’hamed Bougara de Boumerdès.

Etablissement arts et culture

L’Etablissement arts et culture de la wilaya d’Alger organise, jusqu’au 31 juillet à la galerie d’arts Aïcha-Haddad, une exposition collective avec les artistes Akila Saïm, Hani Benkaci, Abdeslam Cherfaoui et Nassima Abdoun.

 

Ministère de la Formation professionnelle 

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise une campagne d’information et de sensibilisation pour les inscriptions de septembre 2019 et informe :
         - Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 septembre sur le site web  et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle.
         - Les journées de sélection et d’orientation : les 22, 23 et 24 septembre.
         - La proclamation des résultats :  le 26 septembre.
         - Rentrée officielle : le 29 septembre.

 AARC

L’Agence algérienne pour le rayonnement culturel organisera, à Aïn Defla du 22 au 25 juillet avec la collaboration de la direction de la culture de la wilaya, la 2e édition de «Ciné Ville», en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’audiovisuel, le Centre algérien de développement du cinéma et l’Entreprise publique de télévision.

 

 

 Musée national du moudjahi

Le Musée national du moudjahid organisera, les 22 et 25 juillet à 10h, simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, les 381e et 382e rencontres avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 Oref

L’Office Riadh El Feth organise, jusqu’au 31 juillet de 10h à 20h30 au cercle Frantz-Fanon, une exposition collective d’arts plastiques et de photographies d’art intitulée «Vue sur mer».

 

Galerie Ezzou’Art

La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

Office Riadh El Feth

L’Office Riadh El Feth organise jusqu’au 31 juillet au cercle Frantz-Fanon de 10h à 20h30, une exposition collective d’arts plastiques et photographies d’art intitulée «Vue sur mer.»

 FLN

Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, présidera le 24 juillet à 14h, à l’hôtel Riadh Sidi Fredj (Alger), la réunion des secrétaires des mouhafadate et des présidents des commissions transitoires et présidera le 25 juillet à 8h, au CIC Abdellatif-Rahal, les travaux de la session ordinaire du comité central.

 

Sonelgaz
La Société nationale de l’électricité  et du gaz organise le 24 juillet à 10h, au niveau de la salle des conférences du centre de formation de l’IFEG, à Ben Aknoun (Alger),
une conférence de presse dédiée au 50e anniversaire de Sonelgaz.

 

 Galerie Ezzou’art
La galerie Ezzou’art abritera jusqu’au 31 juillet un vernissage de l’exposition «Voyage à travers l’art», de l’artiste peintre Aïcha Khodja Semar.

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept