Search
L'éditorial
Vendredi 18 Août 2017
Journal Electronique

Réformes et stabilité

Le nouveau Premier ministre, Ahmed Ouyahia, nommé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, après consultation de la majoritaire parlementaire, a pris hier ses fonctions. A juste raison, la prise en main des affaires du gouvernement est ainsi dévolue à un partenaire-clé de la majorité dont la vertu majeure est l’attachement indéfectible au programme du président de la République. Par-delà les visions biaisées et les frémissements de certains cercles politiques, plus connus pour les agitations politiciennes sans lendemain que leur ancrage dans la société, l’union sacrée de la majorité traduit les exigences de la stabilité, arrachée de haute lutte et inéluctablement imposée en dépassement des approches personnelles. En «partenaire dans l’exécution du programme du président de la République», le soutien du FLN se traduit par la volonté d’«accompagner le gouvernement à travers l’APN et le Conseil de la nation». L’appel au devoir est, pour le RND, également dicté par une connaissance «des enjeux économiques, sociaux, régionaux et internationaux». Une qualité intrinsèque admise par Taj qui considère que le nouveau Premier ministre est «la personne idéale pour cette fonction surtout par rapport aux défis auxquels fait face le pays». Assurément, les réformes politiques et économiques constituent la mère de toutes les batailles. «J’espère être à la hauteur de cette mission et de la confiance que m’a accordée le président de la République pour servir le peuple algérien», a affirmé Ouyahia lors de la cérémonie de passation de pouvoirs avec Abdelmadjid Tebboune, proclamant son «soutien indéfectible au président de la République» et estimant que «cette confiance est méritée vu l’expérience d’Ouyahia en matière de gouvernance dans les conjonctures les plus difficiles». Au regard de son riche parcours et des responsabilités occupées à tous les niveaux de l’Etat, en diplomate aguerri aux affaires africaines et, à plusieurs reprises, en chef de gouvernement, le nouveau Premier ministre hérite d’un challenge non moins décisif pour l’avenir de notre pays : la réussite du modèle de croissance pour rompre avec l’ère de la rente et permettre son entrée dans le cercle restreint des puissances émergentes. A quelques encablures des communales, marquées du sceau de la gouvernance locale, le temps est donc compté pour lancer la machine de la production, de la compétitivité et de l’exportation.

Horizons

Dialogue et partenariat arabo-arabe

De retour d’une tournée qui l’a conduit en Arabie saoudite, aux Emirats arabes unis, en Jordanie, au Bahreïn, au Qatar et en Egypte, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a conforté davantage les fondamentaux de la diplomatie algérienne acquise aux vertus du dialogue, de la non-ingérence dans les affaires intérieures et du règlement pacifique des différends. Dans un monde arabe livré au chaos et miné par des divergences internes, la voie de l’Algérie forte, stable et unie s’attelle au rassemblement de la grande famille interpellée par les urgences de la cohésion ébranlée par les querelles de leadership et les défis des mutations tragiquement imposées. De par son expérience dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, l’Algérie s’impose indéniablement en pays pivot et en modèle internationalement consacré et recherché dans une région sous hautes turbulences. Aux antipodes de la diplomatie «spectaculaire», la plus-value algérienne participe au renforcement de la dynamique et du cadre de concertation gravement altéré par l’état de déliquescence et d’impuissance de la Ligue arabe en panne de réformes, tenue, comme l’a relevé le ministre des Affaires étrangères, de «s’adapter aux changements politiques et géostratégiques dans la région». Messahel fera opportunément remarquer que «nous avons exprimé notre vision sur la Ligue des Etats arabes et insisté sur la nécessité pour qu’elle soit plus efficace face aux différentes crises que connaît le monde arabe». Le temps des réformes, revendiqué depuis près de deux décennies par l’Algérie, s’impose plus encore par la fragilisation du monde arabe à rangs désunis et la perte des attributs de souveraineté clairement traduite par l’ingérence des puissances étrangères. Très «utile», notamment pour ce qui concerne l’heureux dénouement de l’affaire des deux ressortissants algériens détenus en Irak, l’initiative algérienne véhicule le choix du partenariat arabo-arabe dédié «exclusivement aux questions économiques». Des commissions mixtes ont été mises en place pour amarrer la locomotive de la transition démocratique aux attentes de la coopération économique.
Horizons

Les communales à l’heure des réformes

La bataille des communes est lancée. En locomotive, le parti majoritaire de la coalition se tient prêt pour les élections locales de novembre prochain pour consolider le «tournant politique majeur» consacré par les réformes constitutionnelles. Au Mouflon d’Or, le Front de libération nationale (FLN) a donné le tempo d’une consultation frappée du sceau de la «démocratie et de la transparence» et de la liberté du choix par la base de l’élite dirigeante en rupture avec la transhumance et, comme l’a souligné le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, le blanchiment de «certains élus impliqués dans des affaires de corruption et de justice». Les enjeux portent sur l’avenir de la démocratie participative en phase avec les attentes citoyennes. «Les locales sont différentes des législatives qui sont des élections nationales pour élire des hommes qui produisent des lois, alors que la commune est la structure de base de l’Etat», a rappelé le secrétaire général du FLN. Le rendez- vous s’inscrit dans un processus démocratique riche d’une expérience pionnière et des exigences constitutionnelles adaptées aux bouleversements mondiaux. L’Algérie de la stabilité, de la paix et de la réconciliation, constitutionnellement consacrées, traduit inévitablement les avancées de l’Etat républicain attaché à la voie consensuelle pour préserver les valeurs nationales, conforter les bases de l’Etat de droit, garantir les libertés des citoyens et veiller à la défense des droits et du rôle central de l’opposition. Tout en participant à la discrimination positive concernant la représentation féminine, les réformes s’attachent à assurer un déroulement régulier et transparent des élections, sous la surveillance d’une instance nationale indépendante. A l’effet de remédier aux «insuffisances» relevées dans le rapport final sur les législatives du 4 mai dernier, nécessitant, selon le président de la Haute-Instance indépendante de surveillance des élections, Abdelwahab Derbal, «davantage de réformes, de révisions et de renouveaux dans leurs différents aspects» des textes juridiques, de nouvelles propositions ont été examinées pour «être prêt au rendez-vous» de novembre. Il s’agit, dira Derbal, de «définir avec précision certaines prérogatives de responsables administratifs au niveau local afin que chaque partie assume ses responsabilités loin de tout arbitraire ou irrespect de la loi et que l’Instance puisse accomplir sa mission». L’élargissement des prérogatives de l’Instance de surveillance et l’adaptation des mécanismes de contrôle travaillent effectivement au déroulement d’«élections propres, seules garantes de la confiance, de la quiétude et de la stabilité».
Horizons

Les vertus du vert

Ce siècle est voué à être celui de l’écologie, du développement durable, de la protection de la nature et des énergies vertes. Les excès de l’ère industriel ont fini par exaspérer l’humanité, et les hommes de sciences comme les militants les plus hargneux n’ont eu de cesse de se battre et de chercher des solutions pour mettre fin à l’appétit vorace de cette désormais insupportable manière de vivre, sans bien évidemment renoncer à tout le confort acquis. C’est donc tout naturellement que s’imposent des agricultures biologiques, des procédés d’économie d’énergie et de récupération des déchets, des équipements aux émissions moins nocives et aux constituants plus respectueux de la nature, des énergies moins polluantes, des avions solaires, des voitures électriques, des cités intelligentes, des villes vertes et même une agriculture urbaine. Ce siècle sera nécessairement vert ! C’est une tendance qui va, en quelque sorte, synthétiser tout ce que l’homme a acquis en matière de progrès technique et de savoir-vivre. Ce n’est pas un projet pour demain, il est en cours. Sommes-nous, en tant qu’Algériens, prêts pour cette nouvelle civilisation ? Hélas, non. Nous en sommes encore aux balbutiements en la matière, tant nos efforts sont tendus vers un objectif primaire : assurer l’hygiène de nos foyers, de nos villes, de nos oueds, de nos forêts, de nos plages… Ce serait déjà un immense acquis si ce salutaire assainissement pouvait être réalisé. Jusqu’ici, l’investissement s’est concentré sur la sensibilisation. Cet aspect, aussi important soit-il, est demeuré insuffisant pour asseoir un comportement de respect de la nature et de notre environnement, même si chacun a en théorie acquis cette culture. Par inertie ou par intérêt. Passer de l’idée à l’acte exige donc des mesures plus rigoureuses.En la matière, nous n’avons nul besoin d’inventer quoi que ce soit. Les recettes ont été largement expérimentées de par le monde. Elles passent par la compétence des gestionnaires et la contrainte exercée par l’autorité publique sur les pollueurs. Ces derniers, d’ailleurs, ne doivent plus avoir droit de pollution, moyennant une modique taxe, mais avoir l’obligation de ne pas polluer sous peine d’interdiction d’activité. La dépense dans la propreté est loin d’être inutile. Outre les économies en matière de santé, l’investissement dans la préservation de l’environnement et le respect de la nature a des effets en retour des plus bénéfiques sur le plan socioéconomique.
Horizons

Croissance et équilibre régional

La bataille de la croissance sera menée vaille que vaille. En dépit des retombées de la crise financière, le changement en profondeur de la structure de l’économie rentière en «économie de substitution» performante, diversifiée et exportatrice traduit les objectifs ambitieux de l’Etat de consolider les acquis sociaux irréversibles et d’arrimer, à court terme, l’Algérie au concert des puissances émergentes. Forte d’une stabilité arrachée de haute lutte, le «pays pivot» de la région et du monde arabe ne manque pas d’atouts pour réussir le challenge économique : un désendettement et conséquemment le refus de recourir à cette option handicapante, un PIB en croissance constante, une inflation maîtrisée (4,8% en 2017 contre 6,4% en 2016), un chômage relativement bas (12,3% en avril 2017 affectant surtout les personnes sans qualification, 10,1% en avril 2017 contre 7,7% en septembre 2016 pour les diplômés de la formation professionnelle, passant de 13% à 14,8% entre les deux périodes). Les chances de relance de la machine économique restent donc intactes. De Tamanrasset, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement de territoire, Noureddine Bedoui, a renouvelé l’engagement de l’Etat de maintenir le rythme des projets de développement, s’agissant notamment des secteurs stratégiques de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de la formation et de l’enseignement professionnels, de la santé, de l’habitat et  de l’urbanisme. «En application des directives du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, il n’existe aucun gel des programmes de développement qui concernent les intérêts et les préoccupations quotidiennes du citoyen», a souligné le ministre, pointant l’index sur le mal bureaucratique incurable et l’absence de suivi sur le terrain par les responsables locaux. Mieux, une «nouvelle stratégie» se met en place pour promouvoir les régions frontalières et les wilayas déléguées qui profiteront d’un «programme spécial» avant la fin de l’année 2017 pour impulser tous les domaines du développement local. En fer de lance incontournable, Tamanrasset et In Salah constituent la locomotive de la croissance et de la stabilité dans une région confrontée aux effets de la déstabilisation régionale, dont le phénomène de l’immigration clandestine n’est pas des moindres.
Horizons

  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
  • Parade 5 juillet
Monde
Société
    • Aïd El-Adha,: à l’Atraco de Birtouta , début mercredi de la vente de moutons

      A deux semaines de la fête de l’Aïd El-Adha, les Algériens pensent comment s’offrir  le mouton du sacrifice et songent d’abord  à quel prix. Suite aux recommandations et aux mesures prises par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, le mouton sera disponible et moins cher que l’année précédente.

Economie
Culture
    • L'Algérie au Festival de l’Ecriture Arabe

      La troisième édition de la rencontre sur l’écriture arabe se qui se tient depuis jeudi dernier au Caire, sous le thème « Cueillette des fruits » a vu la participation de quelques 120 artistes issus de 21 de plusieurs  pays (Algérie, Palestine, Syrie, Egypte, Arabie saoudite, Irak, Tunisie, Malaisie, Chine…).

    • L'artisanat s'invite aux Sablettes

      Cet été, la promenade des Sablettes est devenue une des destinations préférées  des familles. Pour rendre cet espace plus agréable, pour les touristes et émigrés qui viennent  découvrir l’endroit, la wilaya d’Alger organise, en partenariat avec la Fédération nationale des artisans, une exposition-vente des produits d’artisanat. Cette initiative s’inscrit  dans le cadre de la préservation du patrimoine.

Sports
    • Handball U19 / Mondial-2017 : l'Algérie éliminée

      La sélection algérienne de handball des moins de 19 ans (garçons) a été éliminée au Tour préliminaire du Championnat du monde qui se déroule en Géorgie, après sa défaite face à son homologue japonaise 29-21 (mi-temps : 17-10), lundi à Tbilissi pour le compte de la 5e journée du groupe B.

    • Après la défaite (2-1) face à la Libye : le CHAN 2018 s’éloigne pour l’EN (A’)

      La sélection nationale des joueurs locaux (A’), a complètement manqué son retour sur la scène continentale, samedi soir au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. Défaits par la Libye (1-2), en match aller des éliminatoires du CHAN 2018, l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux., les Khoutir Ziti et consorts compromettent ainsi, leurs chances de qualification pour cette épreuve dont la phase finale du, prévue au Kenya (11 janvier au 2 février 2018).

Santé
    • Une stratégie plus efficace pour réduire la mortalité néonatale

      Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH), Mokhtar Hasbellaoui estime nécessaire la mise en place de « stratégies »  et « d’actions plus ciblées et plus fines » afin de réduire le taux de mortalité néonatale.

      « L’évolution lente de la mortalité infantile dominée par le lourd fardeau de la mortalité néonatale , qui représentant  prés de 80%  exige la mise en place de stratégies et d’ actions plus ciblées et plus fines afin de réduire son  taux », a soutenu le ministre , dans une allocution lue en son nom, par le chef du cabinet , à l’ouverture d’une rencontre organisée à l’hôtel Mercure , autour de « la Stratégie Nationale de Réduction Conséquente de la Mortalité Neonatale2017/2020 », en collaboration avec l’Unicef.

L'agenda

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des moudjahidine, Tayeb Zitouni, présidera samedi, dans la wilaya de Tlemcen, la cérémonie des festivités nationales à l’occasion de la commémoration de la journée nationale du moudjahid 20 Août.

Ministère de la formation et de l’enseignement professionnel

Le ministre de la formation et de l’enseignement professionnel, organise jusqu’au 16 septembre, une campagne médiatique sur l’importance du secteur.

HCA

Le haut commissariat à l’Amazighité, organise samedi à la maison de la culture de Tlemcen et à l’occasion de la caravane littéraire dédiée à Mouloud Mammeri, un séminaire intitulé « Apport de Mouloud Mammeri à la guerre de libération nationale ». 

SMA

Les scouts musulmans Algérienne en collaboration avec l’ambassade de la Palestine à Alger organisent du 15 au 23 Août, le deuxième camp d’été au profit des enfants palestiniens sous le slogan « L’Algérie et la Palestine… même patrie », au centre psychopédagogique des enfants handicapés mental à Douaouda Bahri.

Wilaya D'Alger

Dans le cadre des festivités officielles commémoratives de la journée national du Moudjahid 20 Aout 1955/1956-2017,  la wilaya d'Alger organise une séries d’activités à compté de dimanche à partir de 8h 15 au siège de la wilaya.

Musée national des antiquités

Le musée national des antiquités et des arts islamiques expose jusqu’au 30 octobre des objets archéologiques récemment découverts, lors des fouilles au niveau de la future station de métro de la place des martyrs intitulée « D’Icossium à Alger : 22 siècle d’histoire ».

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art présente du 05 au 31 Août, une sélection de peintures et de sculptures dans le cadre d’une exposition collective.

AARC

Sous l’égide du Ministère de la Culture, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC),  organise la seconde édition des projections cinématographiques en bord de mer « Ciné Plage 3ème Edition », en collaboration avec les Directions de Culture des wilayas de Ain Temouchent, Mostaganem, Bejaia, Tipaza, Jijel et Annaba et en partenariat avec les entreprises l'EPTV, l'ENRS, l'ENAG et AD Display du 30 juillet au 24 Août 2017.

ONCI

L’Office National de la Culture et de l’Information ONCI, et ONDA organisent  une deuxième série de caravanes artistiques à travers toutes les wilayas du pays du 03  au 22 aout.

Forem

L’assemblée générale de la Forem se déroulera, le 7 septembre à 09h, au centre de Bentalha.

 

 

Ministrère de la jeunesse et des sports

Le ministre de la jeunesse et des sports, M. El Hadi Oul Ali, donnera vendredi 18 aout à 20 heures, à l'office du complexe olympique Mohamed Boudiaf, le coup d'envoi de la 3 eme édition de Dar Dzair .

Musée national des antiquités

Le musée national des antiquités et des arts islamiques expose jusqu’au 30 octobre des objets archéologiques récemment découverts, lors des fouilles au niveau de la future station de métro de la place des martyrs intitulée « D’Icossium à Alger : 22 siècle d’histoire ».

SMA

Les scouts musulmans Algérienne en collaboration avec l’ambassade de la Palestine à Alger organisent du 15 au 23 Août, le deuxième camp d’été au profit des enfants palestiniens sous le slogan « L’Algérie et la Palestine… même patrie ».

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art présente du 05 au 31 Août, une sélection de peintures et de sculptures dans le cadre d’une exposition collective.

AARC

Sous l’égide du Ministère de la Culture, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC),  organise la seconde édition des projections cinématographiques en bord de mer « Ciné Plage 3ème Edition », en collaboration avec les Directions de Culture des wilayas de Ain Temouchent, Mostaganem, Bejaia, Tipaza, Jijel et Annaba et en partenariat avec les entreprises l'EPTV, l'ENRS, l'ENAG et AD Display du 30 juillet au 24 Août 2017.

Forem

L’assemblée générale de la Forem se déroulera, le 7 septembre à 09h, au centre de Bentalha.

ONCI-ONDA

L’Office National de la Culture et de l’Information ONCI, et ONDA organisent  une deuxième série de caravanes artistiques à travers toutes les wilayas du pays du 03  au 22 aout.

 

Front El Moustakbal

Le parti   Front El Moustakbal, organise le 18/08/2017  la cérémonie d'ouverture du la 5ème édition de l'université d'été qui se déroulera au village des artistes, à Zeralda.

Ministère de la Culture

Dans le cadre de la commémoration du quarantième anniversaire de la mort du poète de la révolution Moufdi Zakaria, le ministre de la cultur , Azzedine Mihoub,i effectuera, jeudi, une visite dans la wilaya de Ghardaia où il présidera l'ouverture d'un colloque intitulé "l'enfance de Moufdi Zakaria et la genèse de son militantisme.

Wilaya D'Alger

Dans le cadre des festivités officielles commémoratif du la journée national du Moudjahid, 20 Aout 1955/1956,  la wilaya d'Alger organise une séries d’activité à compter du 20 août 2017à 8h 15, au  siège de la wilaya.

Ministère de la formation et de l’enseignement professionnel

Le ministre de la formation et de l’enseignement professionnel, organise jusqu’au 16 septembre, une campagne médiatique sur l’importance du secteur.

Musée national des antiquités

Le musée national des antiquités et des arts islamiques expose jusqu’au 30 octobre des objets archéologiques récemment découverts, lors des fouilles au niveau de la future station de métro de la place des martyrs intitulée « D’Icossium à Alger : 22 siècle d’histoire ».

SMA

Les scouts musulmans Algérienne en collaboration avec l’ambassade de la Palestine à Alger organisent du 15 au 23 Août, le deuxième camp d’été aux profit des enfants palestiniens sous le slogan « L’Algérie et la Palestine… même patrie ». la ministre de la solidarité nationale, Mme Ghania Eddalia présidera la cérémonie d’ouverture aujourd’hui à 14h au centre psychopédagogique des enfants handicapés mental à Douaouda Bahri.

Galerie Ezzou’art

La galerie Ezzou’art présente du 05 au 31 Août, une sélection de peintures et de sculptures dans le cadre d’une exposition collective.

AARC

Sous l’égide du Ministère de la Culture, l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC),  organise la seconde édition des projections cinématographiques en bord de mer « Ciné Plage 3ème Edition », en collaboration avec les Directions de Culture des wilayas de Ain Temouchent, Mostaganem, Bejaia, Tipaza, Jijel et Annaba et en partenariat avec les entreprises l'EPTV, l'ENRS, l'ENAG et AD Display du 30 juillet au 24 Août 2017.

Forem

L’assemblée générale de la Forem se déroulera, le 7 septembre à 09h, au centre de Bentalha.

ONCI

L’Office National de la Culture et de l’Information ONCI, et ONDA organisent  une deuxième série de caravanes artistiques à travers toutes les wilayas du pays du 03  au 22 aout.

HORIZONS, votre journal en PDF

Reportage

    • Alger by night : un projet devenu réalité

      Alger, en ces longues nuits estivales s’anime. Il suffit de mettre le nez dehors à partir de 21h pour constater qu’une vie nocturne est possible, du moins en ces soirées d’été.

      Même après 21 heures, il n’est plus  pas aisé de trouver une table vide sur une  terrasse ou  un banc dans un  jardin public. Les Algérois sortent de chez eux pour profiter de la brise de marine. Beaucoup  apprécient les petits plaisirs qu’offre El Mahroussa, la nuit venue. Les uns  sirotent  un thé, dégustent   une pizza. D’autres prennent  une glace en famille ou entre amis, flânent  dans les quartiers rénovés ou marchent  simplement  le long du front de mer.

      Read more Alger by...

Histoire
    • Acteur et témoin de la Révolution algérienne, Redha Malek nous quitte

      C’est une figure politique et intellectuelle de premier plan qui nous a quittés, hier,  à l’âge de 86 ans.  Redha Malek était un homme  dont le destin se confondit  d’abord  avec celui de l’Algérie combattante. Il était au milieu des années 50   en tant qu’étudiant à la Sorbonne (Paris), aux cotés d’Ahmed Taleb Ibrahimi , Harbi et Benyahia actif au sein  de l’UGEMA , le syndicat des étudiants qui se voulait un prolongement du FLN .

Conception/Kader Hamidi/Kdhosting . Hebergement/Kdhosting : kdconcept