Algérie-Guinée : gare à l’excès de confiance !
Search
Mardi 21 Janvier 2020
Journal Electronique

La page du premier tour tournée, les Fennecs vont devoir à présent aborder la phase à élimination directe ou un important 1/8e de finale de la CAN 2019 les attend dimanche soir (20h, heure algérienne), face à la Guinée au stade du 30-Juin du Caire. Une empoignade déterminante pour l’avenir des Belaili et consorts dans cette épreuve continentale puisque l’enjeu n’est autre qu’une place en quarts de finales. Sur le papier, les débats s’annoncent déséquilibrés. D’un côté, il y aura un onze algérien qui figure parmi les favoris pour le sacre africain et qui reste sur un parcours sans faute à l’issue du premier tour (3 victoires, 0 but encaissé). Et de l’autre, le modeste Sily National, de retour à la CAN après 4 ans d’absence, et qualifié pour les 1/8es de finale grâce à une place de meilleur 3e du groupe B. Cependant, dans le camp algérien, la vigilance est de mise.  Malgré leur statut de favoris dans cette rencontre et même de la CAN, les Verts ne veulent guère verser dans l’euphorie. Bien au contraire, ils comptent aborder ce rendez-vous comme les précédents, c’est-à-dire avec la même rigueur et la même détermination. «A mon avis, ce serait une erreur de notre part de sous-estimer l’adversaire. Si la Guinée est arrivée au second tour, ça reste forcément un bon adversaire à prendre au sérieux. «On est bien concentrés, on prépare bien le match, le jour J on espère être à 200% parce qu’on sait ce qui nous attend, on donnera encore plus que lors des trois premiers matchs. A ce stade de la compétition, il n’y a pas de petites et de grandes équipes, d’ailleurs de petites équipes ont sortie les grandes», a, d’ailleurs, prévenu, Youcef Atal, samedi en conférence de presse avant d’enchaîner : « Dommage on n’a pas vu le match du Maroc parce qu’on avait entrainement. Les matchs à élimination directe sont des petites finales, c’est le plus motivé qui gagne.»

Pour espérer passer cet écueil guinéen sans encombre, les joueurs algériens se doivent de s’appuyer, une nouvelle fois, sur leurs propres qualités et le même état d’esprit leur ayant permis de réaliser un carton plein à l’issue du premier tour, à savoir une bonne organisation sur le terrain, une discipline dans le jeu, une complémentarité entre les lignes, de l’agressivité dans les duels et beaucoup de cœur à l’ouvrage.

Cet état d’esprit s’est traduit sur l’ambiance du groupe à l’entraînement où tout le monde se donne à fond. Pour bien préparer ce 1/8e de finale, Belmadi, qui reste, de l’avis des spécialistes, l’artisan des résultats obtenus par l’EN, a beaucoup insisté sur la récupération et la préparation psychologique afin de maintenir les joueurs en jambes et très concentrés sur leur sujet. Côté effectif, Belmadi devrait, a priori, reconduire le même onze qui avait battu le Kenya et le Sénégal lors des deux premières sorties dans ce tournoi égyptien. A noter, tout de même, le retour à l’entraînement collectif de Yacine Brahimi, après une dizaine de jours d’absence, alors qu’Alexandre Oukidja demeurait jusqu’à hier incertain à cause d’un mal de dos. Il faut rappeler qu’en cas de qualification ce soir face au Sily National guinéen, les Verts retrouveront, en quarts de finale, le vainqueur de la confrontation entre le Mali et la Côte d’Ivoire. La rencontre est prévue le jeudi 11 juillet (17h algériennes) au stade de Suez (139 km de la capitale égyptienne).

                                          Le Sily National, cette bête noire

Si tous les pronostics penchent en faveur de l’Algérie, les statistiques disent tout à fait le contraire. En tout cas, si l’on se fie à l’historique des confrontations entre les deux sélections en matchs officiels, on s’aperçoit que la Guinée reste l’adversaire le plus compliqué pour les Verts, pour ne pas dire leur bête noire. En effet, sur les huit confrontations entre les deux nations, l’Algérie s’est imposée à deux reprises contre quatre défaites et deux matches nuls. Tout le monde se rappelle sans doute du fameux match perdu 2-0 au stade du 5-Juillet, en mars 2007, qui avait barré la route de la CAN 2008 à la sélection drivée à l’époque par Jean Michel Cavalli. La dernière confrontation en phase finale de CAN remonte à l’édition de 1998 au Burkina-Faso où l’Algérie s’était inclinée sur un score d’un but à zéro en phase de poules. Les Algériens sont donc prévenus, même si Paul Put, le sélectionneur de la Guinée, accepte volontiers le rôle d’outsider. «On ne peut pas dire que nous sommes favoris. On est loin de là, on est en train de construire. C’était important de se qualifier, on a tout fait pour passer le premier tour. Pour les huitièmes, on sait que ce sera dur. On va faire de notre mieux car quand tu joues l’Algérie, tous les joueurs doivent être à 200%», avait-il lâché à propos de la confrontation face aux hommes de Belmadi avant de poursuivre : «L’Algérie ? C’est l’une des meilleures équipes que j’ai vue jusqu’à présent. C’est une équipe complète avec tous les paramètres dont elle a besoin. La vitesse, les duels, la transmission et le talent. C’est une très bonne équipe qui a inscrit six buts et qui n’a pas encaissé. Cela veut dire beaucoup de choses. Belmadi a prouvé avec son équipe et je pense que tous les Algériens sont très fiers. Il développe un football total qu’on veut tous jouer. Ils a aussi beaucoup de joueurs talentueux qui peuvent faire la différence à tout moment».

Mehdi F.

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

FCE

Sous le patronage des ministres des Finances et du Commerce, et en présence du wali de Tipasa, la délégation du Forum des chefs d’entreprise de Tipasa organise, le 21 janvier , à 9h, à l’Université Mosli-Abdellah, une journée d’étude sous le thème «la loi de finances 2020 et son impact sur les entreprises économiques».

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

DGF
La Direction générale des forêts organise, le 22 janvier  , à partir de 14h30, à l’hôtel Golden Tulipe d’Alger, un atelier consacré à la valorisation des produits forestiers à travers la validation du rapport juridique établi par un expert de la FAO.

 Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

 

Hodna Soummam

L’agence de bassin hydrographique algérois Hodna Soummam organise le 21 janvier , à 13h, à Aïn Benian (Alger), une journée de sensibilisation sur l’économie d’eau, à l’occasion de l’installation officielle d’une «classe d’eau» à l’école Larbi-Tebessi.

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

Machaâl EchaHid

L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise, le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale (ALN), une conférence de la mémoire en hommage à ses membres.

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise le 21 janvier , à 10h30, au Centre médiatique sahraoui (Didouche-Mourad, Alger), une rencontre sur la cause sahraouie, animée par l’ambassadeur sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, et Saïd El Ayachi, président de la Commission nationale algérienne pour la solidarité avec le peuple sahraoui.

Opéra d’Alger
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, du 21 au 24 janvier à 19h, le spectacle «la Belle au bois dormant», du ballet de Saint-Pétersbourg.

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier, à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger).

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept