La découverte archéologique de la place des Martyrs : Un exemple de la coopération franco-algérienne pour le patrimoine
Search
Vendredi 19 Avril 2019
Journal Electronique

La découverte archéologique de la place des Martyrs d’Alger est un exemple de la coopération franco-algérienne pour l’archéologie et le patrimoine, ont relevé des intervenants lors d’une rencontre lundi soir à Paris.Organisée par l’Association France-Algérie (AFA) au siège du Sénat, cette rencontre a été l’occasion de faire découvrir les résultats des recherches récentes en Algérie en matière d'archéologie et montrer les liens qui se nouent entre les chercheurs des deux pays dans ce domaine. Le directeur général du Centre national algérien de recherches en archéologie (CNRA), Toufik Hamoum, a dressé un état des lieux de cette coopération, mentionnant son "importance" dans les travaux de recherche dans ce domaine. Pour sa part, le président de l’AFA, Jean-Pierre Chevènement, a souligné, à cet effet, la "vitalité et l’intérêt" de la coopération franco-algérienne dans le domaine de l’archéologie et du patrimoine, affirmant qu’elle permet à l’Algérie de "reconquérir son passé" à travers des recherches et fouilles.

Citant l’exemple de la découverte archéologique de la place des Martyrs, qui révèle 2000 ans d’histoire de la ville d’Alger, plusieurs intervenants ont indiqué qu’outre les riches potentialités touristiques de l’Algérie, les découvertes archéologiques contribueront dans le développement du tourisme culturel. La découverte archéologique de la place des Martyrs, rappelle-t-on, a été le fruit des sondages exploratoires sur le tracé du métro qui relie la   Grande-Poste à la place des Martyrs qui ont déclenché en 2013 des fouilles archéologiques.

Ces fouilles ont permis d’exhumer des vestiges datant de la fin du premier siècle d’avant Jésus-Christ, en passant par les époques byzantine et ottomane jusqu’à l’époque de la colonisation française. François Souq, directeur scientifique et technique adjoint, qui a participé aux fouilles de la place des Martyrs, a indiqué dans son intervention que ces fouilles étaient "une opération techniquement pas simple", rappelant qu’en 2009 il y a eu deux diagnostics, suivis par la suite par des fouilles qui s’adaptaient aux travaux du métro. Il a relevé que les découvertes sur l’époque byzantine sont "très importantes", car, a-t-il expliqué, "on ne connaît pas beaucoup de choses" sur cette période en Méditerranée. François Souq a parcouru, photos des découvertes et croquis à l’appui, les différentes phases de l’histoire de la ville d’Alger interprétées par la céramique, des récipients culinaires, les ateliers, la monnaie, les architectures et l’urbanisme. La préhistorienne du Centre national de la recherche scientifique (CNRS, France) et directrice de la Maison Archéologie et Ethnographie (MAE),

Isabelle Sidera, a mis en valeur, dans une présentation, la mise sur pied au début de 2018 d’une équipe de chercheurs français et algériens pour mener des recherches sur l’archéologie préhistorique algérienne, dont fait partie le chercheur algérien Iddir Amara.

De son côté, Patrick Blanc, animateur du programme "Mosaikon" (musée de l’Arles antique) de restauration des mosaïques antiques en Méditerranée, a exposé la coopération entre les deux pays dans le domaine de la restauration des mosaïques, notamment en assurant in situ des ateliers de formation diplômant pour les techniciens à la conservation.

Plusieurs ateliers ont été organisés à Alger, Cherchell, Tipasa et au site archéologique de Lambèse (Tazoult, Batna), a-t-il ajouté, soulignant que cette formation englobe l’inventaire des mosaïques, leur maintenance, leur conservation et leur restauration.

Au cours des débats, des intervenants ont soulevé le manque d’intérêt de l’Union européenne, sur le plan du financement des travaux, à l’égard de ce Avant la clôture de cette rencontre, Jean-Pierre Chevènement a annoncé l’octroi d’une bourse de 1600 euros pour la recherche archéologique à l’Algérienne Sabrine Hamani, inscrite en doctorat à l’Université d’Alger II, pour effectuer des travaux de recherches à Aix-en-Provence (sud de la France).

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 Forum de la mémoire
Le forum d’El Moudjahid et l’association Machaâl Echahid organisent, le 17 avril à 10h, une rencontre-débat sur le rôle des sportifs algériens durant la lutte de Libération, commémorant un double anniversaire, celui de la mort du chahid Souidani Boudjemaâ et celui de la  création de l’équipe de football du FLN.

HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organise le 18 avril à 9h30, à l’hôtel d’El Biar, Ben Aknoun, la cérémonie de mise en place de la commission algérienne du dictionnaire historique.

Musée national du moudjahid    

Le Musée national du moudjahid organise,  le 17 avril à 10h, la 205e rencontre au lycée des frères Draoui de Boumerdès, autour de l’enseignement pendant la guerre de Libération nationale.

 

 Sicom-2019
Le 28e Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication aura lieu,  le 13 avril à 13h30, au Palais des expositions de la Safex (Pins Maritimes, Alger).

 

 

ONCI
A l’occasion de la Journée nationale du savoir Youm El Ilm, l’Office national de la culture et de l’information offre un programme varié au niveau de ses espaces.

Protection civile
Dans le cadre du développement et de la modernisation du secteur de la Protection civile, particulièrement dans le domaine des ressources humaines, la Direction générale organise, le 18 avril, dans la wilaya de Jijel, un cycle de formation sur les techniques de plongée subaquatique au profit de 24 officiers formateurs.
 USTO
Un workshop international dédié à la cryptologie et ses applications est prévu les 22 et 23 avril à l’Université des sciences et de la technologie Mohamed-Boudiaf d’Oran, à l’initiative de son laboratiore de codage et de la sécurité de l’information.

Musée de l’enluminure
Une exposition collective composée d’une vingtaine d’œuvres, intitulée «Charme et gaîté de la miniature algérienne», se tient jusqu’au 18 avril au Musée national de l’enluminure, de la miniature et de la calligraphie à La Casbah d’Alger.

Galerie Espaco
L’artiste peintre Denis Martinez présentera, jusqu’au 4 mai, sa nouvelle exposition de peinture intitulée «Bahaz Khouya Gnaoui Blidi Hkayet aâchra» (histoire d’une complicité), à la galerie Espaco.

 

 

TNA
La scène du Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi  accueillera, le mercredi 21 novembre à 18h,  une représentation de «Macbett», la pièce originale d’Eugène Ionesco, adaptée par le metteur en scène algérien Ahmed Khoudi.

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise, tous les samedis jusqu’au 27 juillet prochain, de 14h à 16h, des ateliers de slam.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  •  Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • Exercice démonstratif combiné avec munitions réelles «Assifa 2018» à In Aménas
  • École El Melah
  • École El Melah

Football

Sports Divers

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept