Imprimer

La sélection nationale des Luttes associées sera présente avec sept athlètes (5 en gréco-romaine et 2 en lutte libre) aux prochains Championnats du monde de la discipline, prévus du 14 au 22 septembre 2019 dans la ville de Nur-Sultan au Kazakhstan.

Il s'agit de Fergat Abdelkarim (55 kg), Laouni Abdennour (60 kg), Ouakali Abdelkrim (77 kg), Sid Azara Bachir (87 kg) et Boudjemline Adem (97 kg) en gréco-romaine, ainsi que Kherbache Abdelhak (57 kg) et Fardj Mohamed (92kg) en lutte libre. En prévision de ce rendez-vous mondial qui verra la présence des meilleurs lutteurs de la planète, les protégés du duo Aoune Fayçal - Bendjedaa Maazouz, se trouvent déjà à pied d’œuvre au Kazakhstan depuis mercredi dernier comme le précise un communiqué de la Fédération Algérienne des Luttes Associées (FALA) "La sélection nationale se trouve à Nur-Sultan depuis le 4 septembre, où elle continuera à peaufiner sa préparation jusqu'à la veille de la compétition". Pour l’Algérie, l’objectif est de qualifier un maximum de lutteurs pour pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo (Japon) sachant que les six meilleurs athletes de chaque catégorie de poids olympique procureront une place olympique qualificative à leur nation, alors que les places qualificatives restantes dépendront des compétitions continentales et d'un "qualificatif de la dernière chance", inscrit au calendrier 2020. Pour préparer comme il se doit ce rendez-vous mondial ainsi que les Jeux Africains qu’avait abrité le Maroc dernièrement, quinze athlètes de sélection nationale, parmi lesquels Sid Azara Bachir et Boudjemline Adem, médaillés d'argent aux derniers Jeux méditerranéens de Tarragone (Espagne), avaient effectué au mois d’Aout un stage d’une vingtaine de jours à Varsovie (Pologne), précédé d'un tournoi international. Au total, 989 athlètes représentant cent pays prendront part à cette compétition, selon la Fédération internationale des luttes associées.

Mehdi F.