Search
- Le "Vivre ensemble" , la référence algérienne
Lundi 20 Août 2018
Journal Electronique

« Le vivre ensemble » est un modèle algérien internationalement consacré. Il puise ses fondements de l’expérience algérienne menée contre le terrorisme et la réappropriation des valeurs culturelles , religieuses et identitaires qui ont permis la réconciliation de l’Algérie avec ses propres valeurs et son histoire . C’est dans le cadre de la lutte contre la déradicalisation, que les Zaouïas se sont fortement impliquées durant la décennie noire. Elles ont été appelées récemment, par le président de la République, pour faire face aux courants religieux et préserver notre référence religieuse.

En effet, le président de la République, a assuré, dans un message à l’occasion de Youm El Ilm (Journée du savoir) , que « nos augustes Zaouïas qui ont été et demeurent une composante au service de notre religion et de la cohésion de notre société », a soutenu le Président Bouteflika. Pour l’Union Nationale des Zaouias «  cet appel constitue un nouveau départ pour poursuivre le renforcement de la culture de la paix dans notre société ». Son président, Mahmoud Omar Chaâlal a affirmé, à Mostaganem, que « l'Union nationale des zaouïas algériennes œuvre pour que la culture de la réconciliation nationale soit durable, soulignant que les zaouïas conservent toujours leur fonction initiale celle d'enseigner le Coran tout en éduquant les jeunes à aimer leur patrie et à édifier et unifier la nation musulmane ». L’ancrage des zaouïas au sein de la société, est très important, d’où leur rôle et leur pouvoir, dans la conviction des citoyens .Les Zaouias avaient fortement contribué à la réussite de la démarche de la réconciliation nationale et la paix en Algérie à travers des actions de sensibilisation et de proximité avec les populations. Pour L´Union des Zaouïas « la réconciliation nationale n´est pas un événement occasionnel en vue d´atteindre un objectif présent, mais plutôt un projet qui représente l´esprit même de la zaouïa et de, l´une des principales missions car ayant appelé tout au long de son histoire à la réconciliation de l´homme avec Dieu, avec lui-même, avec son frère et avec tous les êtres humains». Elle a estimé que la charte pour la paix et la réconciliation nationale est « synonyme de compréhension, satisfaction et amour d´autrui». Selon son secrétaire général Mokhtar Filali «les leçons de la dernière décennie ont montré que la confrontation ne produit que victimes, drames et désolation dont la spirale infernale ne peut être endiguée que par un seul et unique moyen qu’est la réconciliation». En effet, l'Algérie a été épargnée par le « printemps arabe », grâce à la mobilisation de son peuple, l’Armée Nationale Populaire et ses Oulémas. En outre, il est à signaler que les Zaouias sont composées principalement d’hommes de culte et savants. Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa avait souligné de sa part, que «  les oulémas algériens ont de tout temps œuvré à instaurer une pratique de la religion non figée, bannissant toute forme d’extrémisme mais ouverte au savoir et à la connaissance».

Neila Benrahal

Santé

Environnement

    • Forêt de Bouchaoui : Colère contre l’Abattage d’arbres

      Depuis quelques semaines, un bras de fer oppose des habitants de quartiers limitrophes à la forêt de Bouchaoui au réseau de protection de l’enfance Nada. Le projet de création d’un foyer du cœur censé accueillir jusqu’à 200 enfants en situation difficile est à l’origine de la querelle. Dans une vidéo, largement partagée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, les riverains dénoncent notamment la fermeture d’un des quatre accès à la forêt de Bouchaoui et même la «destruction» d’une partie de cette dernière. Sur place, la population se dit «inquiète et en colère».

Société

Destination Algérie

Culture

Histoire

    • Le musée d'Ifri, un musée pour perpétuer le Congrés historique de la Soummam

      Sorti des limbes en 1984, le musée du Moudjahid d’Ifri-Ouzellaguene, à 65 km à l’ouest de Bejaia, est assurément le monument le plus populaire des attractions historique de la wilaya, gagnant un surcroit d’intérêt au fil des années. Bâti au cœur même du site, qui en aout 1958, a accueilli, le Congrès historique de la Soummam, au nez et à la barbe de l’ennemi, il illustre, au-delà des structures et des dotations qui le composent, toute la volonté et le courage héroïque des chefs de la révolution, de libérer le pays du joug colonial Abane Ramdane, Zighoud Youcef, Larbi Ben M'hidi, Krim Belkacem, Lakhdar Bentobbal , Amar Ouamrane, et Amirouche en sont de ceux-là et qui , en se rencontrant, en ce jour d'été torride, ont dû imprimer une nouvelle impulsion à la révolution et fonder les contours de l’état indépendant. Si bien que 60 ans après, l’évènement, reste motif non seulement pour se souvenir, s’inspirer mais aussi pour se ressourcer et prendre de la graine patriotique. Chaque année ce sont plus de 15.000 visiteurs qui affluent vers le site.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Culture

Le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi, rendra, aujourd’hui à 18h, à la salle Ibn Zeydoun, hommage au chanteur, Sadek Djamaoui du groupe El Bahara.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables Fatma-Zohra Zerouati poursuit aujourd’hui sa visite de travail et d’inspection dans la Wilaya de Tébessa.

Ministère de la Formation professionnelle

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels organise, jusqu’au 15 septembre, une caravane de sensibilisation autour de son secteur.

Ministère des Moudjahidine

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni présidera les 19 et 20 août, dans la wilaya de Tébessa, la célébration officielle de la journée nationale du Moudjahid correspondant au 20 août 1955-1956/2018

HCI

Sous le haut patronage du Haut-Conseil islamique et avec la collaboration de l’association Saafi spécialisée dans la finance islamique, un colloque international sera organisé les 24 et 25 novembre au palais de la culture à Alger, sur le thème  «L’Assurance takâfoul et son rôle dans le développement économique global».

ONCI

L’Office national de la culture et de l’information organise, jusqu’au 18 août à Oran, les journées culturelles du Sud animées par une pléiade d’artistes et artisans de Béchar et d’Ouargla. Des expositions artisanales et des soirées artistiques se tiendront sur l’esplanade Sidi M’Hamed.

Don de sang

La fédération algérienne des donneurs de sang, en collaboration avec l’agence nationale de don de sang, lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à offrir un peu de son sang.

SEAAL

Pour la préservation des milieux aquatiques, Seaal lance la cinquième édition des journées «Main dans la main» jusqu’au 6 septembre sous le thème «Mobilisons-nous pour la préservation de notre littoral.»

 

Musée national du moudjahid

Le Musée national du moudjahid organise, aujourd’hui à 10h, au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 286e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

SMA

Les Scouts musulmans algériens accueilleront, au Village africain de Sidi-Fredj, du 25 août 2018 au 5 septembre 2018, la 32e édition du Camp arabe de scouts avec la participation de 19 pays arabes représentés par plus de 1.200 jeunes.

Photo news
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • École El Melah
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust
  • ligne maritime  Alger-Tamentfoust

Football

Reportage

Conception/Kader Hamidi . Hebergement/Kdhosting : kdconcept