Sud Horizons
Search
Mardi 21 Janvier 2020
Journal Electronique
    • Accidents de la route : Tebboune exige des mesures pour arrêter l’hécatombe

      Le président de la République a chargé le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, de tenir un Conseil interministériel pour étudier le phénomène des accidents de la circulation. «Le Président a chargé le Premier ministre de tenir un Conseil interministériel dans les meilleurs délais consacré exclusivement à l’étude du phénomène des accidents de la circulation et à proposer les mesures susceptibles de mettre un terme à ces catastrophes ayant pris une ampleur anormale et insupportable, compte tenu de leur progression continue et inquiétante et les pertes considérables enregistrées avec des conséquences sur la sécurité et la santé des citoyens», a indique hie un communiqué de la Présidence de la République.

    • Solidarité avec le peuple libyen : Coup d’envoi de la troisième opération d’aide humanitaire

      Un convoi d’une centaine de camions transportant des tonnes d’aide humanitaire a pris le départ, hier, de l’esplanade du stade 5-Juillet (Alger) vers la base arienne de Boufarik. Le signal a été donné par la présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès. Lors d’un point de presse, elle a rappelé qu’il s’agit de la troisième opération du genre sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. 

    • Accident de la circulation à El Oued : le bilan 'alourdit à 13 décès

       Le bilan des victimes du tragique accident de la circulation survenu dimanche sur la RN-3, 'est alourdi à 13 morts, a-t-on appris lundi auprès du directeur de la Santé et de la Population (DSP) de la wilaya d'El-Oued.

    • Djoudi Attoumi, ancien officier de l’ALN : «Le projet de loi criminalisant les discours de haine intervient au bon moment»

      L’ancien officier de l’Armée de libération nationale (ALN) Djoudi Attoumi a salué, dimanche  à Tizi Ouzou, la décision du président de la République d’élaborer un projet de loi criminalisant les discours de haine et toute forme de racisme et de régionalisme, estimant que cette initiative est «positive» et intervient au «bon moment».

    • Habitat : Un nouveau programme d'un million de logements pour la période 2020-2024 (plan d'action)

      Le plan d'action du secteur de l'Habitat, présenté samedi en Conseil des ministres sous la présidence du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, prévoit l'engagement d’un nouveau programme d' un (1) million de logements pour la période 2020-2024 .

L'entretient

Société

RÉVISION DE LA RÈGLE 51/49 ET RELANCE DU CNE

    • Plan du gouvernement pour booster le commerce extérieur

      Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a estimé, lundi , au cours de sa première sortie, que le grand défi, durant la période 2020-2024, est de rehausser le niveau des exportations hors hydrocarbures.Accompagné par le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekkaï, le ministre du Commerce a présidé l’ouverture des travaux du séminaire organisé par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie au CIC à Alger autour des «incoterms et la nouvelle version applicable depuis le 1er janvier  2020 ». Pour lui, «il est anormal que l’Algérie ait des niveaux d’exportation minimes et faibles alors que ses potentialités humaines et matérielles sont importantes». «La question de l’exportation n’est pas seulement du ressort du ministère du Commerce mais implique aussi les ministères de l’Industrie, de l’Agriculture, des Finances», a-t-il rappelé en évoquant la volonté du gouvernement de booster le commerce extérieur. 

      Cet objectif devra s’appuyer sur la rationalisation des importations pour protéger la production nationale et réduire la facture d’importation. Le ministre a mis l’accent sur la détermination du gouvernement à mettre en place un système innovant et opérationnel afin de faciliter l’acte d’exporter et de libérer les initiatives. Il citera entre autres mesures «la révision de la règle d’investissement 51/49, la relance du conseil national des exportations (CNE) et le renforcement de la présence de l’Algérie dans les manifestations internationales». Pour le ministre, les opérateurs devront se préparer à intégrer la Zone de libre-échange africaine (Zlecaf) qui devra intervenir au mois de juillet prochain. «Nous espérons conquérir rapidement le marché africain et mieux positionner nos produits dans les espaces commerciaux arabes en premier lieu puis européens», a-t-il lancé en exhortant en particulier les agriculteurs à augmenter leur production et à se conformer aux normes internationales de qualité. «Nous encourageons les agriculteurs à poursuivre leurs efforts et nous nous engageons à prendre en charge cette production, à condition que sa qualité réponde aux normes internationales», a-t-il poursuivi. Il a enfin annoncé divers dispositifs en relation avec le commerce extérieur qui entreront en vigueur après l’approbation du plan d’action du gouvernement. Pour sa part, le ministre délégué Aïssa Bekkaï a mis en relief l’importance qu’accorde le gouvernement au commerce extérieur. «Cette année sera marquée par la mise en œuvre de la stratégie nationale d’exportation», a-t-il clamé. Evoquant l’incoterm, Bekkaï a fait savoir qu’il s’agit «du langage unifié du commerce extérieur». Vu l’importance du séminaire, la Caci a invité le président de la commission de droit et pratique du commerce international d’ICC France et coprésident du comité de rédaction international des incoterms 2020. Christophe Martin a expliqué que les incoterms, au nombre de 11, précisent la répartition entre acheteur et vendeur des obligations, des coûts (dédouanement, chargement...) et les risques engendrés lors du transfert d’un produit. Pour les deux incoterms «extrêmes» en termes d’obligation, l’EXW pour l’acheteur et le DDP pour le vendeur, les risques liés aux formalités d’exportation et d’importation ont été mis en avant, et dans le cas de l’EXW, le risque lié au changement incombe à l’acheteur. 

      Read More

Economie

Monde

L'édito

L’Algérie aux côtés de la Libye

La nouvelle République reprend ses droits pour apporter sa contribution au retour de la paix dans la Libye sœur et voisine, victime de l’intervention étrangère et d’une militarisation accrue par le fait de la présence de combattants étrangers et de l’interférence d’acteurs étrangers coupables d’un afflux considérable d’armes lourdes et légères dans la poudrière libyenne. En pivot reconnu par la communauté internationale, la participation à la conférence de paix de Berlin, qui est la première destination du président de la République depuis son investiture, marque un attachement viscéral à l’option de la paix menacée par les tentatives portant atteinte à l’unité et la souveraineté libyennes et à la stabilité régionale. Dans son intervention, le président Tebboune a dénoncé fermement «la politique du fait accompli», aggravée par les afflux d’armements, l’implication de combattants étrangers et la présence de groupes terroristes. «Nul n’ignore, en outre, que les luttes d’influence régionales et internationales et la multiplicité d’agendas contradictoires jouent en faveur du statu quo, ce qui est de nature à mettre en échec les efforts onusiens et régionaux pour parvenir à une solution politique», a souligné le président de la République, appelant la communauté internationale à «assumer ses responsabilités». A équidistance avec tous les protagonistes, l’Algérie, totalement engagée dans la recherche d’une solution pacifique de la crise compromise par la multiplication des agendas étrangers, se déclare «prête à accueillir le dialogue attendu entre les Libyens» pour remettre sur les rails le processus de l’ONU et faire face à «cette grave et inédite escalade de la crise libyenne». L’urgence d’une feuille de route «aux contours clairs et contraignante, destinée à faire respecter la trêve et inviter les parties en conflit à la table des négociations, s’impose dans la conférence de Berlin appelée à stopper l’approvisionnement des parties en armes et stabiliser la trêve pour laquelle l’Algérie a multiplié les initiatives. «Je suis confiant en la capacité du peuple libyen à surmonter seul cette épreuve, si l’occasion lui est donnée», a indiqué le président de la République. Il n’y a pas d’autre alternative au retour à la table du dialogue.
 Horizons

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Brèves infos

EL TARF - Pas moins de 39 affaires criminelles ont été enrôlées par la justice

Lire la suite

AIN DEFLA : Quatre (4) personnes ont été blessées dimanche dans un carambolage de voitures

Lire la suite

TIZI-OUZOU : Cinq personnes d'une même famille incommodées par une fuite de monoxyde de carbone

Lire la suite

Sauvetage d'un ressortissant ukrainien

Lire la suite

Trois (03) éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés

Lire la suite

Deux secousses telluriques de 3,1 et 3,2 degrés enregistrées au large de Dellys

Lire la suite

Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Argentine (MAE)

Lire la suite

Des pluies prévues ce dimanche sur des willayas du Centre et de l'Est

Lire la suite

Séisme de 3,4 degrés dans la wilaya de Béjaïa (CRAAG)

Lire la suite

La Chine compte effectuer 40 lancements spatiaux de satellites en 2020

Lire la suite

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

FCE

Sous le patronage des ministres des Finances et du Commerce, et en présence du wali de Tipasa, la délégation du Forum des chefs d’entreprise de Tipasa organise, le 21 janvier , à 9h, à l’Université Mosli-Abdellah, une journée d’étude sous le thème «la loi de finances 2020 et son impact sur les entreprises économiques».

HCI

Le Haut-Conseil islamique organisera, les 25 et 26 février, en coopération avec la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, le colloque international Mohamed El Arabi Ben Etebani intitulé «La connaissance nodale et son impact sur l’unité et la stabilité de la nation».

DGF
La Direction générale des forêts organise, le 22 janvier  , à partir de 14h30, à l’hôtel Golden Tulipe d’Alger, un atelier consacré à la valorisation des produits forestiers à travers la validation du rapport juridique établi par un expert de la FAO.

 Salon national du recrutement

Le 14e Salon national du recrutement «Carrefour, emploi et formation» se tiendra, du 28 au 30 janvier, au Centre international des conférences Abdellatif-Rahal (Alger).

 

Hodna Soummam

L’agence de bassin hydrographique algérois Hodna Soummam organise le 21 janvier , à 13h, à Aïn Benian (Alger), une journée de sensibilisation sur l’économie d’eau, à l’occasion de l’installation officielle d’une «classe d’eau» à l’école Larbi-Tebessi.

Université Oran 1

L’Université Oran 1 Ahmed-Ben-Bella organisera, à la fin du mois de janvier, des journées scientifiques dédiées à l’agriculture intelligente.

Don de sang
La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans, en bonne santé, à faire un don de son sang.

Machaâl EchaHid

L’association Machaâl Echahid, en collaboration avec le quotidien El Moudjahid, organise, le 22 janvier à 10h, à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’état-major de l’Armée de libération nationale (ALN), une conférence de la mémoire en hommage à ses membres.

Ambassade de la RASD

L’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique organise le 21 janvier , à 10h30, au Centre médiatique sahraoui (Didouche-Mourad, Alger), une rencontre sur la cause sahraouie, animée par l’ambassadeur sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, et Saïd El Ayachi, président de la Commission nationale algérienne pour la solidarité avec le peuple sahraoui.

Opéra d’Alger
Sous l’égide du ministère de la Culture, l’opéra d’Alger Boualem-Bessaïh présente, du 21 au 24 janvier à 19h, le spectacle «la Belle au bois dormant», du ballet de Saint-Pétersbourg.

Ligue algérienne de la pensée et de la culture
La Ligue algérienne de la pensée et de la culture organisera sa 9e conférence, le 25 janvier, à 13h, au palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger).

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept