Sud Horizons
Search
Mardi 25 Juin 2019
Journal Electronique

Ordonnances extravagantes et arrêts de travail de complaisance : la CNAS tire la sonnette d‘alarme

La CNAS pointe du doigt le problème des ordonnances extravagantes, comportant plus de 11 médicaments
Le coût des médicaments remboursables dépassera les 260 milliards de dinars à l’horizon 2022
    • La caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) tire la sonnette sur la hausse croissante de ses dépenses dues notamment aux arrêts de travail de complaisance prescrits par des médecins et des ordonnances de plus en plus « chargées » de médicaments.

      Le coût des médicaments remboursés par la Caisse nationale d'assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) va dépasser les 260 milliards de dinars à l’horizon 2022, a indiqué lundi à Blida le directeur du contrôle médical auprès de cet organisme public, Djamal Matari.

      "Le coût des médicaments remboursables est en constante hausse", a précisé Matari à l’APS en marge du 10e forum régional des médecins pratiquants et médecins conseils de la CNAS. M. Matari a fait cas d’une facture de 148 milliards de médicaments remboursée en 2013, avant d’atteindre les 226 milliards en 2018, avec une prévision de dépasser les 260 milliards de dinars de médicaments remboursés à l’horizon 2022.

      A l’origine de cette "hausse sensible de la facture de remboursement des médicaments", qui selon Matari,"a impacté sur l’équilibre financier de la Cnas", une étude réalisée par des médecins et experts du domaine, a cité principalement "le problème des ordonnances extravagantes, comportant plus de 11 médicaments", a-t-il signalé

      La même étude, d’une durée de six mois, ayant englobé plusieurs wilayas a également fait le constat de nombreux dépassements imputés aux médecins pratiquants, à l’origine de pertes financières considérables pour la CNAS, citant notamment la prescription de médicaments à la demande du patient et la prescription d’ordonnances sans aucune relation avec l’état de santé de l’assuré social.

      Read More

Politique

Economie

    • L’essentiel des échanges commerciaux de l’Algérie se fait avec l'Europe

      L'essentiel des échanges commerciaux de l'Algérie, durant les quatre premiers mois de l'année 2019, s'est effectué avec l'Europe, soit près de 59% de la valeur globale des échanges, a indiqué à l'APS la direction générale des douanes (DGD). Durant les quatre premiers mois de 2019, les échanges entre l'Algérie et les pays européens ont atteint 17,08 milliards de dollars (mds usd), contre 16,77 mds usd pendant la même période de 2018, selon les données statistiques de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Monde

Justice

L'édito

Continuité et croissance

La conjoncture le veut. Et ce que la loi du marché veut, le gouvernement se doit d’exécuter in fine l’approche sacerdotale qui consacre les exigences du développement et la satisfaction des besoins fondamentaux de la population. Par-delà les surenchères partisanes et les visions irréalistes développées par les locataires indus et les «infiltrés» du mouvement citoyen, la notion de la continuité de l’Etat légitime la gestion des affaires courantes avec un esprit de «responsabilité» et d’«efficacité» pour répondre aux préoccupations quotidiennes du citoyen et améliorer leurs conditions de vie, a souligné le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Hassane Rabehi. Dans cette phase transitoire annonciatrice d’une nouvelle ère, l’intérêt national au-dessus de toute considération commande une gestion rigoureuse des affaires de la cité. Elle se renforce par l’acuité de la crise qui met en cause les fondamentaux d’un développement harmonieux. La nouvelle approche du gouvernement sur tous les fronts entend concourir à la mobilisation des moyens financiers et humains, et rompre avec la période de la gabegie et de la corruption généralisée à la base de la crise subie par le peuple algérien. Le procès des corrompus atteste de la volonté d’éradiquer le fléau qui a tant fait de mal et porté atteinte à l’économie nationale. Cette volonté de rupture s’exprime également par la décision de tourner la page du financement non conventionnel jugé «injustifié» par la Banque d’Algérie et nécessitant des mesures adéquates pour répondre aux engagements budgétaires. Il est tout aussi important de veiller à la protection de l’instrument de production et des postes d’emploi menacés par la poursuite judiciaire de certains chefs d’entreprises privées. Lors d’une réunion du Conseil interministériel, le Premier ministre a appelé au recensement de toutes les activités économiques susceptibles de connaître des perturbations. Placé sous l’autorité du ministre des Finances, un organe multisectoriel est ainsi chargé d’examiner au cas par cas la situation des entreprise concernées, de trouver des solutions juridiques et de procéder à l’affectation de paiement pour assurer le financement de l’ensemble des projets publics structurés en cours de réalisation. Le devoir de préservation de l’entreprise, conçue comme la locomotive de la croissance, ne doit souffrir aucune tergiversation.
Horizons

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Brèves infos

Mexique: 15 000 hommes à la frontière avec les Etats-Unis pour stopper l'immigration illégale

Lire la suite

Can 2019 : victoire de la Côte d'Ivoire devant l'Afrique du Sud (1-0)

Lire la suite

Collision entre deux avions de chasse Eurofighter en Allemagne, un pilote tué

Lire la suite

Football: Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger

Lire la suite

CAN-2019 : Zidane soutient l'Algérie

Lire la suite

Espagne: deux inconnus tirent sur une mosquée à Ceuta

Lire la suite

Abbas assure que la conférence de Bahreïn est vouée à l'échec

Lire la suite

Turquie: Erdogan félicite le candidat de l'opposition victorieux à Istanbul

Lire la suite

Présidentielle en Mauritanie: le candidat El-Ghazouani se proclame "vainqueur"

Lire la suite

Japon: une limace à l'origine de la panne de courant et la perturbation dans les transports

Lire la suite

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Conseil de la nation

Le Conseil de la nation poursuit, ses travaux en séance plénière consacrée à la présentation et au débat du projet de loi relatif aux règles générales de l’aviation civile ainsi qu’aux réponses du ministre des Travaux publics et des Transports aux questions des sénateurs.

 

 Protection civile
Dans le cadre du Programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne (P3A), la Direction générale de la Protection civile organise, le 24 juin  à 8h30 au niveau de l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de Dar El Beïda (Alger), un séminaire de clôture de ce jumelage institutionnel en présence des directeurs généraux de la Protection civile algérien, français et espagnol.

 HCLA
Le Haut-Conseil de la langue arabe organisera, les 26 et 27 juin à 9h à la Bibliothèque nationale d’El Hamma (Alger), une rencontre nationale autour de «la citoyenneté linguistique et son rôle dans le vivre-ensemble entre les langues nationales en Algérie», et le 1er et 2 juillet de 9h à 13h au siège du HCLA, la dernière session de formation pour cette saison au profit des journalistes.

Forum d’El Moudjahid
A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la drogue, célébrée chaque 26 juin, le forum d’El Moudjahid recevra, le 25juin  à 10h, le Pr Mustapha Khiati, président de la Forem.

Musée du moudjahid    
Le Musée national du moudjahid organisera, le 27 juin à 10h à la kasma de Gué-de-Constantine (Alger), simultanément au niveau des musées du moudjahid à travers le pays, la 374e rencontre avec les moudjahidine et moudjahidate pour l’enregistrement de leurs témoignages sur la guerre de Libération.

 

 Institut français d’Oran

L’Institut français d’Oran organise chaque samedi, jusqu’au 27 juillet, des ateliers de slam.  

Vente-dédicace
Les éditions Média Index organisent, le 22 juin  à 14h, à la librairie «La Renaissance» de Riadh El Feth, à Alger, et le 29 juin à la librairie Chihab, à Constantine, une vente-dédicace avec l’auteur Abdelmadjid Sana, de son ouvrage «Les Cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages
Le 1er Salon des équipements des sports nautiques et la gestion des plages aura lieu du 25 au 29 juin de 10h à18h au port d’El Djamila la Madrague (Alger).

 Institut français d’Oran
L’Institut français d’Oran organise chaque samedi jusqu’au 27 juillet des ateliers de slam.

Editions Média Index
Les Editions Média Index organiseront le 29 juin à la librairie Chihab de Constantine, une vente-dédicace avec Abdelmadjid Sana de son ouvrage «Les cris de douleur des profondeurs du Rhumel».

 ONCI
Dans le cadre de son action de soutien aux jeunes talents, l’ONCI et la maison Hafsa Couture  organiseront, le 29 juin à 15h30 à la salle Atlas (Alger), un concours de jeunes stylistes et mannequins.

Théâtre de verdure d’Alger
Le Théâtre de verdure d’Alger accueillera, le 27 juin à 20h30 pour la première fois en Algérie, le concert du célèbre chanteur français Kendji Girac.

CNMA
La Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) organise, le 29 juin à 8h30, à l’hôtel El Aurassi, Alger, la rencontre nationale avec les conseils interprofessionnels des différentes filières agricoles.

 

Photo news
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière_2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière 2019
  • croisière-2019
  • croisière 2019
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo
  • 29ième promo

CAN 2019

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept