JSK:Les canaris fins prêts pour le PAC
Search
Mercredi 18 Septembre 2019
Journal Electronique

Selon leur coach Franck Dumas, les canaris seraient fin prêts pour affronter le Paradou AC, une équipe qui ne semble rien craindre. C’est justement cet état d’esprit que le Français de la JSK essaye d’inculquer à ses joueurs «le PAC est une équipe où les joueurs travaillent beaucoup et se donner à fond. Seuls les trois points sont importants pour eux. C’est cet état d’esprit de conquérants que je veux justement inculquer à mon équipe » soulignera-t-il.

Son équipe qui a durement travaillé au cours de cette semaine. Sans pour autant disputer un quelconque match amical le week-end  comme l’on fait de nombreuses équipes de l’élite «  Chacun voit midi à sa porte comme on le dit. Il y a ceux qui sont adeptes des matches amicaux et ceux qui préfèrent  bosser  plus dur aux entraînements. On est les adeptes de   la seconde option.  Cela nous a permis de prendre le temps de travailler le groupe, d’expliquer les choses. Et là les joueurs ont été très respectifs ». Revenant sur son adversaire du jour Dumas trouve que le PAC est une machine bien huilée  «  C’est une  équipe très bien organisée que ce soit offensivement soit défensivement, chaque joueur sait faire ses déplacements, ils le savent bien le faire, la preuve j’en ai deux joueurs issus de cette école» révélera Dumas qui soutient aussi qu’il faut avoir beaucoup de respect pour cette équipe, qui n’est qu’à sa 2e année en Ligue1 Mobilis  tant il estime qu’elle représente une autre culture du football Algérien «on voit qu’il y a du super boulot. Ce sont des jeunes qui veulent apprendre et progresser, c’est peut-être une autre culture du football algérien, mais ça marche bien». S’agissant de son équipe qui est au grand complet notamment après la qualification de Slama qui, comme le dira son coach, se posait beaucoup de questions quant à son devenir, Dumas trouve que son équipe a bien bossé et a les moyens de contrer cette équipe du PAC. En fait pour Dumas ce match «  c’est celui de l’année. Mais aussi pas uniquement ce match mais tous les matches sont pour nous les matches  qui nous attendent sont les matches de l’année » dira-t-il en réponse à une question relative à la série de classiques ( MCA, CRB et ESS) qui attendent son équipe après ce match face au PAC. Revenant sur l’incident ayant émaillé une séance d’entraînement en cours de ce semaine suite à l’altercation entre Tizi- Bouali et Boukhenchouche, Dumas n’en fait pas un drame, au contraire, il estime que c’est une bonne chose que cela arrive «  je ne vois pas pourquoi veut-on en faire un drame ou une affaire particulière « c’est des choses qui arrivent tous les clubs du monde ». Et il surprendra en déclarant que de tels incidents il en voudrait «  j’ai vécu ça en tant que joueur, et tant mieux, car quand je demande aux joueurs d’être plus agressifs en défense, ce n’est pas pour faire des caresses aux attaquants. Je ne leur dis pas de les découper, je leur parle sur le marquage, sur les interventions, sur les duels. Oui  on est à l’entraînement, on n’est pas là pour se casser les jambes. Mais on est, aussi,  là en mode compétition. Et puis qu’il y ait  certains qui sortent des mots, qui s’insultent ; moi ça ne me dérange pas. Ce qui me dérange, c’est que ça parle trop ». Ce genre de situation atteste, selon lui, qu’il y a du caractère dans le groupe «  ce qui atteste que c’est  un groupe qui vit. Ce sont des hommes et non   des agneaux et encore une fois cela ne me choque aucunement. Mieux j’espère qu’il y en aura d’autres dans les limites dictées par la correction». Et de conclure son point de presse en déclarant «Ce que fait  le président est remarquable. On est sur la bonne voie mais ça prend du temps ». Comme il refuse qu’on lui parle de titre « si je dis on jouera le titre  ce serait mentir aux fans.  Au contraire, je veux qu’ils soient derrière nous dans les moments difficiles qui nous attendent et surtout de leur dire que si l’on perd un match ce n’est la fin du monde mais cela veut dire qu’on avait voulu essayer un système et une animation qui n’ont pas donner leurs fruits, on fera en sorte à y remédier ».  

Rachid Hammoutène 

Science and technology

Environment

Society

History

Tourism

Culture

Local

Football

Various Sports

Press Report

HORIZONS, VOTRE JOURNAL EN PDF

Hebergement/Kdhosting : kdconcept